Les chercheurs tentent de sauver la vie de lions en dessinant des yeux sur le dos des vaches - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les chercheurs tentent de sauver la…
Les sèche-mains électriques ne sont pas toujours hygiéniques : certaines recherches le révèlent Cette femme récupère le bois au bord de la mer pour créer des sculptures réalistes évoquant les esprits de la Nature

Les chercheurs tentent de sauver la vie de lions en dessinant des yeux sur le dos des vaches

1.359
Advertisement

Le lion est, après le tigre, le plus grand des cinq félins du genre Panthera. C'est un animal imposant : ce n'est pas par hasard qu'on l'appelle le roi de la forêt.

Aujourd'hui, le lion vit presque exclusivement en Afrique du Sud-Saharienne et en Inde. Et ici, souvent, il entre en contact avec l'homme et avec ses élevages, surtout de vaches. Pour défendre ses vaches contre les lions, l'homme n'a qu'à tirer. Mais cela met en danger la vie du lion, qui est déjà une espèce menacée.

Cependant, certains chercheurs ont peut-être trouvé une solution.

Le lion est un chasseur né, un animal qui aime tendre des embuscades et ainsi gagner son repas. Cependant, il a un gros défaut en tant que chasseur : il n'aime pas qu'on l'observe. Partant de cette particularité, des chercheurs de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (UNSW) à Sydney (Australie) ont inventé une méthode pour éloigner les lions des vaches domestiques et éviter ainsi que les chasseurs ne tirent sur ces beaux félins.

L'idée peut sembler un peu bizarre, mais les chercheurs sont convaincus qu'elle portera ses fruits. Le tout consiste à peindre des yeux sur le dos du bétail.

Dessiner des yeux sur le dos des vaches donnera l'impression au lion d'être constamment sous observation.

L'équipe de recherche teste actuellement son idée sur une ferme bovine sélectionnée : la moitié des vaches de la ferme ont été peintes et les autres non. Grâce au suivi GPS du troupeau et des lions, les chercheurs seront en mesure de déterminer si la tromperie psychologique peut fonctionner.

Advertisement
image: Pixabay

Si l'idée devait porter ses fruits, affirme Neil Jordan, coordinateur de la recherche, il serait possible de rassurer les éleveurs, d'empêcher que les vaches ne soient chassées par les lions et d'enrayer l'extinction de ces beaux félins.

Tags: CurieusesNature
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci