Les plantes disparaissent deux fois plus vite que les animaux - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les plantes disparaissent deux fois…
Pollution hors de contrôle : voici 12 photos terrifiantes qui devraient être projetées dans les écoles L'histoire vraie de Hachiko, le chien qui a ému le monde entier avec son amour et son dévouement

Les plantes disparaissent deux fois plus vite que les animaux

1.381
Advertisement

Quand nous utilisons le mot "extinction", la première pensée va au monde animal. C'est probablement la même chose pour tout le monde, mais ce n'est pas un concept exact et évident.

Le croiriez-vous si nous vous disions que, dans le monde, les plantes sont beaucoup plus à risque que les animaux ? Pourriez-vous citer au moins une plante qui s'est éteinte ces dernières années ? La réponse à la deuxième question est presque certainement "non". Pourtant, le problème est bel et bien là, et plusieurs études sur le sujet le confirment.

via: nature.com

La revue Nature Ecology and Evolution a publié une recherche menée au Kew Botanical Gardens de Londres et à l'Université de Stockholm, qui a diffusé des données alarmantes.

Cette analyse globale a montré qu'au cours des 250 dernières années, près de 600 espèces végétales ont disparu à jamais, contre environ 270 espèces animales.

Il ne s'agit évidemment pas d'une sorte de "compétition", car les deux données mettent en évidence une situation qui n'est certainement pas rose, pour laquelle il faut agir le plus rapidement possible.

image: Pixabay

L'extinction massive des plantes, qui se produit deux fois plus vite que les animaux, est cependant le signe d'un problème et d'un grave danger pour de nombreux organismes, écosystèmes, équilibres naturels et – sans aucun doute – pour l'homme.

Sans végétaux, l'homme ne peut pas s'oxygéner, les animaux ne peuvent pas se protéger et se reproduire, et la santé de la planète s'aggraverait inexorablement.

Advertisement

Un taux "normal" d'extinction serait également physiologique pour les plantes, mais les scientifiques ont estimé que leur taux de disparition est jusqu'à 500 fois plus élevé que la norme. Selon un rapport de l'Agence des Nations Unies sur la biodiversité (Ipbes), une espèce sur huit (entre animaux et plantes) est gravement menacée d'extinction 24 heures sur 24.

Il est donc plus que jamais nécessaire d'intervenir d'urgence, pour commencer à penser en termes de protection (et non plus d'exploitation et de destruction) du patrimoine naturel de la terre encore vivant.

SOURCE:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci