Un groupe de médecins-chefs retraités offre des visites et des examens gratuits à ceux qui n'en ont pas les moyens - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un groupe de médecins-chefs retraités…
L'espèce humaine représente 0,01% de la vie sur Terre, mais elle a éliminé 83% des mammifères et la moitié des plantes Cet

Un groupe de médecins-chefs retraités offre des visites et des examens gratuits à ceux qui n'en ont pas les moyens

22.942
Advertisement

La situation de la santé publique en Italie, comme dans bien d'autres pays, n'est pas des plus roses. Les services inefficaces, les longues attentes, les structures et les ressources inadéquates sont à l'ordre du jour presque partout.

Heureusement, il existe de nombreuses réalités où on peut recevoir les meilleurs soins et rapidement, mais à un prix élevé. Ces situations ne sont évidemment pas accessibles à tous, surtout à ceux qui vivent dans des conditions économiques difficiles ou en marge de la société.

Il serait donc bon de pouvoir compter sur une santé publique efficace, rapide et surtout gratuite. A Borgomanero, dans le Piémont, des médecins proposent de fournir une aide de ce type.

image: Facebook

Un groupe d'anciens médecins-chefs à la retraite, aidés par des bénévoles, s'occupent gratuitement de ceux qui n'en ont pas les moyens. Chômeurs, personnes âgées seules et avec une retraite minimum, les demandeurs d'asile peuvent compter sur une clinique ambulatoireavec diverses spécialisations médicales et examens sans frais.

L'oto-rhino-laryngologie, la médecine interne, la cardiologie, la dentisterie, l'orthopédie et diverses autres branches cliniques se cotoient avec la possibilité de réaliser des tests diagnostiques souvent très coûteux.

A la clinique Auser de Borgomanero, les médecins ont fait un véritable choix de vie en décidant d'apporter une aide concrète aux personnes dans le besoin.

Il existe de nombreuses situations de précarité qui méritent qu'on s'y attarde et qui, dans la plupart des cas, ne permettent pas aux gens d'assurer même les soins les plus élémentaires.

L'initiative de ces médecins retraités s'est développée au fil des ans, obtenant également des fonds régionaux et des accords territoriaux pour les traitements offerts. Sur la base de l'Isee (un indicateur de la situation économique), les patients sont sélectionnés pour un traitement gratuit et des tests diagnostiques.

Un projet vraiment louable, qui aide de manière pratique et concrète de nombreuses personnes, qui méritent cependant une sécurité sociale publique plus accessible, sans devoir compter sur une aide volontaire.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci