Les opposants aux vaccins représentent une menace pour la vie sur la planète : parole de l'OMS - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les opposants aux vaccins représentent…
Des chercheurs expérimentent une nouvelle approche contre la drogue : supprimer les souvenirs pour vaincre la dépendance Le coût de la beauté : selon certains historiens, Élisabeth I est morte à cause du maquillage particulier qu'elle portait

Les opposants aux vaccins représentent une menace pour la vie sur la planète : parole de l'OMS

1.376
Advertisement

L'Organisation mondiale de la santé a dressé une liste de toutes les menaces qui mettront en danger la vie des êtres humains en 2019 : en tête de liste figurent les maladies pour lesquelles il n'existe pas de remède, mais ce qui est absurde, c'est de trouver dans cette même liste ceux qui s'opposent au traitement d'autres maladies. Il s'agit de la tendance anti-vaccin qui, selon l'OMS, constitue un réel danger pour la vie sur Terre. 

La pollution de l'environnement dans les villes, le changement climatique, les maladies non transmissibles (cancer, diabète, maladies cardiovasculaires...), les mauvaises conditions de vie, la résistance aux antibiotiques, les virus très infectieux (comme Ebola) et les mauvais soins de santé sont quelques-uns des problèmes les plus importants sur notre planète. Mais parmi ceux-ci, il y a aussi un autre facteur qui, contrairement aux autres, est étroitement lié au pouvoir de décision de l'être humain : la tendance à ne pas vouloir se vacciner.

L'Organisation mondiale de la santé a accordé un poids très important aux anti-vaccins, ceux qui s'opposent à l'administration des vaccins. Ils font en effet partie des menaces qui pourraient mettre en danger la vie des habitants de la Terre.

Comme le rapporte l'Organisation, "les vaccins préviennent la mort de 2 à 3 millions de personnes, auxquels pourraient s'ajouter 1,5 million de plus si la couverture vaccinale mondiale s'améliorait."

À la question de savoir pourquoi certaines personnes devraient renoncer au traitement des maladies mortelles, l'OMS répond : "La raison pour laquelle les personnes choisissent de ne pas se faire vacciner est très complexe". La complaisance, la difficulté d'accès aux vaccins, le manque de confiance dans les institutions sont les raisons de l'hésitation liée aux vaccins.

Le risque que l'OMS a tenté de communiquer dans son rapport est que le libre arbitre des hommes s'avère être une arme à double tranchant contre la survie même de l'homme.

Source:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci