Beaucoup d'historiens s'accordent à dire que l'année 536 a été la pire à vivre : pourquoi donc ? - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Beaucoup d'historiens s'accordent à…
Ne pas dormir assez est plus nocif qu'on ne l'a jamais imaginé 16 habiletés qui demandent un effort pour être apprises, mais qui donneront leurs fruits pour toute la vie

Beaucoup d'historiens s'accordent à dire que l'année 536 a été la pire à vivre : pourquoi donc ?

5.450
Advertisement

La vie médiévale était loin d'être simple, même si c'était une époque où des événements exceptionnels se produisaient et où des gens allaient apporter une contribution historique à l'humanité. Les historiens ont choisi l'année 536 comme la pire année à vivre, parce qu'une série de cataclysmes tels que les famines, les épidémies et les catastrophes naturelles se sont produits et ont rendu la vie au sixième siècle très difficile pour tout être vivant. Mais que s'est-il passé et quelles ont été les conséquences de cet âge sombre ?

1. Un fléau a frappé l'Empire byzantin

Procope de Césarée dans ses écrits parle d'une épidémie de peste vers 536 av. J.-C. et qui a mis Constantinople et les autres grandes villes de l'époque à genoux. Des centaines de milliers de personnes sont mortes, personne n'a été épargné, des classes les plus pauvres aux plus riches, et on parle même d'une ville entière emportée en Egypte. Cet événement est connu sous le nom de peste de Justinien et fut l'une des premières causes du déclin de l'Empire byzantin. La population ne s'est jamais complètement rétablie et les éruptions volcaniques qui ont suivi ont rendu l'Empire romain très fragile à l'est comme à l'ouest. 

2. L'Europe et la Méditerranée ont été enveloppées de brouillard pendant des mois.

Les historiens ont trouvé des documents et des écrits de l'époque qui parlent d'un événement météorologique "phénoménal" dans ces années dans toute l'Europe. Un voile de brouillard a éclipsé le soleil pendant 18 mois, c'était très probablement un voile de poussière suite à une énorme éruption volcanique en Europe du Nord qui a eu des conséquences catastrophiques dans presque tout le monde. 

Advertisement

3. Il y a eu des famines généralisées

Les effets du soleil couvert ont eu des effets désastreux sur l'agriculture : les températures sont tombées et, en l'absence de soleil, les cultures n'ont pas poussé. La famine s'est répandue dans toute l'Europe, frappant même la Chine et l'Asie.

4. Il a neigé en été en Mésopotamie et en Chine.

Les chroniques de l'époque décrivent l'année après 536 comme l'année des chutes de neige même pendant les mois d'été dans certaines régions de Chine. Cela a causé la perte totale des récoltes et la famine qui en a résulté a causé la perte d'environ 70% de la population. Même en Mésopotamie, il y a eu des épisodes de gel et de neige durant l'été 536, l'hiver suivant fut si rude qu'il extermina certaines populations d'oiseaux. 

5. Les Scandinaves ont abandonné leurs villes et villages

Les villages du centre et de l'est de la Suède ont été touchés par un tel déclin que beaucoup ont été abandonnés : la cause qui a certainement influencé ce choix est le voile de poussière de 536. Une légende scandinave appelée Fimbulvetr parle d'un hiver prolongé long de 3 ans avant la fin du monde, il est probable que cette histoire ait été associée à l'épisode de l'éruption volcanique. 

Advertisement

6. D'autres éruptions volcaniques ont suivi

image: Pexels

Deux autres éruptions volcaniques en Islande en 540 et 547 ont conduit, avec celle précédente, ont donné lieu à une petite période glaciaire qui a refroidi la planète pendant au moins une décennie. Il en a résulté la destruction des récoltes et la famine, ce qui a rendu les populations très vulnérables aux maladies et aux épidémies.

7. La civilisation des Moches a également été touchée par la crise mondiale

Les Moches étaient une civilisation qui régnait sur la côte ouest de l'Amérique du Sud, étaient des pêcheurs et des agriculteurs qualifiés et pratiquaient un commerce florissant entre les villages. Au milieu du VIe siècle, ils furent frappés par une série de malheurs tels que le rechauffement de l'eau qui a rendu la pêche plus difficile, les pluies fréquentes et les inondations qui ont détruit les cultures et provoqué une pénurie des approvisionnements. La famine et le chaos climatique qui ont suivi n'ont pas permis aux Moches de retrouver leur gloire passée. 

Advertisement

8. L'âge des arbres révèle d'importantes variations climatiques

En observant les troncs d'arbres islandais retrouvés à l'époque, les dendrochronologues ont remarqué un ralentissement de la croissance probablement causé par des températures plus froides. On peut donc vraiment parler d'au moins 15 ans de températures très basses, jamais enregistrées auparavant en Europe et dans une bonne partie du monde !

Bien que les choses aient commencé à s'améliorer lentement un siècle plus tard, rien n'est revenu comme avant après les terribles événements qui ont frappé la population mondiale en 536 : voici pourquoi elle a été l'une des pires années à vivre sur Terre.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci