Cette startup veut projeter des publicités géantes dans le ciel nocturne - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cette startup veut projeter des publicités…
24 images fascinantes qui témoignent du passage inexorable du temps En Chine, 174 renards blancs ont été sauvés de la production de fourrure : ils vivent maintenant dans un refuge bouddhiste

Cette startup veut projeter des publicités géantes dans le ciel nocturne

1.755
Advertisement

Vous en avez assez des habituelles publicités télévisées ou des panneaux d'affichage qui couvrent tous les coins de votre ville ? Une jeune startup russe semble avoir eu une idée qui pourrait révolutionner le monde de la publicité tel que nous le connaissons. L'idée est d'utiliser la plus grande surface disponible et jamais utilisée auparavant pour la publicité : l'espace. Comment pensent-ils réussir une telle entreprise ? Notre ciel pourra-t-il (au moins lui) se sauver de l'inaltérable avancée de la publicité ?

La nouvelle frontière du marketing sera la publicité lancée en orbite, ou du moins c'est ce que la startup russe Start Rocket entend faire d'ici 2020. Le projet consiste à lancer de petits satellites dans l'espace pour former des publicités dans le ciel nocturne semblables à celles que l'on voit sur les panneaux publicitaires, un projet vraiment ambitieux qui devra prendre en compte de nombreuses variables avant de démarrer réellement.

Les écrans orbitaux seront lancés d'ici 2020 et ne seront effectifs qu'à partir de 2021. Ils voyageront à une altitude comprise entre 400 et 500 km et seront visibles de la Terre pendant environ six minutes à la fois. Le prix d'une telle réalisation n'a pas encore été révélé mais les créateurs se montrent confiants : l'objectif est de viser l'égo démesuré des grandes entreprises.

Advertisement

Cependant, de nombreux problèmes doivent encore être résolus avant de se lancer dans ce projet : de la réticence probable de la population, des autorisations et des permis nécessaires, sans oublier le problème plus difficile lié à la sécurité du transport aérien.

Le chemin semble donc semé d'embûches pour les jeunes membres de cette startup, qui sont pourtant très confiants. Selon Vlad Sitnikov et Alexey Skorupsky, fondateur et membre du personnel de Start Rocket, la marchandisation de l'espace est inévitable. Après tout, c'est ce qu'ils disent, tout développement technologique n'est jamais bien vu au départ, c'était notamment le cas lorsque la publicité télévisée est arrivée.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci