C'est la première espèce à avoir eu une démarche bipède avant l'Homo : la découverte des archéologues est historique - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
C'est la première espèce à avoir…
Oui, les hommes souffrent vraiment plus que les femmes lorsqu'ils ont la grippe : la science officialise cet état de fait 5 conseils pour apprendre aux enfants à ne pas interrompre les conversations des adultes

C'est la première espèce à avoir eu une démarche bipède avant l'Homo : la découverte des archéologues est historique

1.841
Advertisement

L'histoire de l'archéologie humaine pourrait être réécrite par le squelette d'un spécimen féminin, appelé Little Foot. Vivant il y a environ 3,67 millions d'années, il montre les premiers signes d'une démarche bipède et pourrait faire partie d'une espèce distincte, que les chercheurs n'auraient pas reconnue. Les opérations de fouille ont duré 20 ans et maintenant qu'elles sont terminées, les chercheurs en tirent les conclusions. 

Le surnom de Petit Pied vient des petits os qui composent le pied, les premiers à être découverts. Son histoire commence en 1994, lorsque le paléoanthropologue Ronald Clarke a fouillé des boîtes dans un laboratoire de terrain lors de fouilles archéologiques près de Johannesburg, en Afrique du Sud.

Lors d'une première étude, l'expert a établi qu'il s'agissait d'os appartenant à un spécimen d'Australopithèque, un hominidé semblable à un singe, qui vivait avant la propagation du genre Homo.

Clarke et ses collègues ont commencé à reconstruire le squelette, en extrayant tous les petits morceaux d'os dans la matrice : tout le travail a duré 20 ans car "les os étaient plus mous que le matériau environnant".

Pendant les fouilles, les experts ont réalisé la complexité de la structure du pied, ce qui a commencé à suggérer que Little Foot avait une démarche bipède, contrairement aux Australopithèques qui passaient la plupart de leur temps sur les arbres.

De plus, les archéologues ont réussi à compléter le squelette à près de 90% : un résultat incroyable si l'on considère que l'australopithèque le plus célèbre, Lucy, n'est terminé qu'à 40%. Grâce à l'abondance des découvertes, il a été possible d'avancer l'hypothèse que Little Foot appartenait à une espèce propre, qui a probablement coexisté pendant une courte période avec les premières espèces d'Homo.

Une découverte d'une importance particulière pour le secteur archéologique, qui enrichit nos connaissances sur l'évolution qui a conduit à l'Homo sapiens sapiens.

Source:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci