Cette fois-là, quand un médecin a découvert que l'âme dans un corps pèse 21 grammes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cette fois-là, quand un médecin a…
En Chine, il existe un élevage de blattes qui élimine 50 tonnes de déchets organiques par jour Le cauchemar de la poliomyélite : ces faits dans les années 50 nous rappellent pourquoi les vaccins existent

Cette fois-là, quand un médecin a découvert que l'âme dans un corps pèse 21 grammes

3.200
Advertisement

C'est en 1901 que le docteur Duncan MacDougall effectue une expérience pour mesurer le poids de l'âme et prouver son existence. Selon le médecin, le poids de chaque être humain est différent quelques instants avant et après la mort, et la différence de poids correspondrait précisément à l'âme qui se libère du corps.

Une expérience très discutable, jamais répétée depuis lors, entrée dans l'histoire pour avoir identifié le poids de l'âme : 21 grammes.

Comme on peut aisément l'imaginer, pour prouver son hypothèse, le médecin MacDougall a mesuré le poids de certains patients en phase terminale, quelques instants avant et après la mort. L'instrument utilisé pour la mesure était une balance très précise pour l'époque, avec une marge d'erreur de seulement 5,6 grammes.

Un document décrit en détail la procédure suivie par le médecin :

"MacDougall a enregistré l'heure exacte du décès de chaque patient et d'autres détails, comme le temps écoulé entre le décès et la mesure, les caractéristiques physiques du patient et, bien sûr, les changements de poids."

Le médecin aurait également pris en compte les pertes naturelles de fluides et de gaz corporels pour établir le poids de l'âme.

Selon l'article du New York Times, qui présentait les travaux de MacDougall, l'un des patients a perdu du poids au moment de sa mort, puis en a récupéré une quantité plus importante peu après ; un autre a perdu exactement 21,3 grammes.

L'expérience a impliqué d'autres personnes, et dans plusieurs cas un chiffre très proche de 21 grammes a été présenté. Le médecin a également testé la procédure sur des chiens, n'enregistrant aucun changement de poids avant et après la mort.

Advertisement

En particulier, MacDougall décrit un événement qui s'est produit pendant la mesure du poids d'un homme mourant, avec une grosse constitution et un esprit paresseux. Il semble que la variation de poids était tardive à arriver, comme si même l'âme était "paresseuse" de quitter le corps. Au bout d'une minute environ, cependant, le chiffre marqué par la balance a chuté de 21 grammes exactement.

Les sceptiques au sujet de l'étude de MacDougall sont nombreux, contemporains et non ; beaucoup déplorent la faible reproductibilité de l'expérience et expliquent les variations du poids par des processus naturels. En tout cas, personne n'a jamais répété l'expérience et, à ce jour, les données disponibles sur un poids hypothétique de l'âme sont celles de MacDouglas.

La conclusion énigmatique de l'article du New York Times est maintenant de l'histoire ancienne : "L'âme pèse 21 grammes, soit les trois quarts d'une once".

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci