On a découvert comment on jouait de la musique dans la Grèce antique : l'écouter vous emmènera dans un voyage dans le temps - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
On a découvert comment on jouait de…
10 oiseaux vraiment existants qui semblent venir d'une autre planète Un navire grec de 2400 ans d'âge a été retrouvé : beaucoup l'ont déjà renommé

On a découvert comment on jouait de la musique dans la Grèce antique : l'écouter vous emmènera dans un voyage dans le temps

703
Advertisement

Il a fallu une étroite collaboration entre scientifiques, historiens et musiciens pour découvrir comment la musique était jouée dans la Grèce antique. Les trouvailles archéologiques avec des partitions musicales abondent, mais il n'a jamais été possible d'interpréter la musique du peuple classique : les instruments modernes n'étaient pas comparables aux instruments anciens et certaines parties de la théorie musicale restaient incompréhensibles.

Le chercheur Armand D'Angour, du Jesus College Oxford, a analysé la plus ancienne partition de la Grèce antique que nous ayons et a réussi à créer la version la plus fidèle à l'originale. Grâce à son travail et à celui de ses collaborateurs, nous pouvons aujourd'hui écouter de la vraie musique classique.

La partition en question est l'Oreste d'Euripide, qui, comme beaucoup d'autres trouvailles musicales, montrait des parties incompréhensibles : ce qui s'est avéré être en désaccord total avec la théorie musicale occidentale était les intervalles de quarts de ton. L'énigme a été résolue en supposant que la musique grecque était basée sur des accords de la même tonalité et que par conséquent les intervalles étaient jouées comme des notes de passage.

Dans la partition, les termes "saut" et "complainte" ont également été déchiffrés, ce qui devrait être une indication du mouvement du morceau, un peu comme l'adagio et l'andante des partitions modernes.

La pièce jouée est la plus fidèle à la version originale car même les instruments les plus importants ont été reconstruits ad hoc. Une partie centrale est la lyre et l'aulòs, un instrument à vent qui produit un son similaire à celui du hautbois. L'exposition a été présentée au Musée Ashmolean d'Oxford en juillet 2017.

La vidéo du spectacle est comparable à un voyage dans le temps : fermez les yeux et imaginez-vous assis dans un magnifique amphithéâtre grec...

Regardez la Vidéo:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci