3 conseils que chaque parent devrait suivre pour élever un enfant mentalement fort - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
3 conseils que chaque parent devrait…
9 symptômes typiques indiquant une carence en potassium 12 règles de bon sens que TOUS les passagers des transports publics devraient connaître

3 conseils que chaque parent devrait suivre pour élever un enfant mentalement fort

Par Baptiste
14.570
Advertisement

La capacité de relever les nombreux défis que la vie nous impose continuellement réside principalement dans notre tête : la force mentale est en effet indispensable pour trouver le courage de ne pas tomber et de chercher une réponse adéquate. Heureusement, ce n'est pas une qualité innée : vous n'êtes pas né mentalement fort, mais vous le devenez avec le temps - et avec la bonne éducation.

Amy Morin, auteure de 13 Things Mentally Strong Parents Do Not donne aux parents trois conseils pour développer la force mentale de leurs enfants.

via: forbes.com

1. Apprenez à votre enfant à penser de façon réaliste.

image: pixabay

Les enfants - tout comme les adultes - peuvent commettre l'erreur de prendre des décisions et d'agir sur la base de leurs suppositions personnelles. Par exemple, un enfant trop sûr de lui ou trop pessimiste peut ne pas étudier suffisamment pour un contrôle - dans le premier cas parce qu'il pense déjà tout savoir, dans le second parce que tout effort sera considéré comme inutile. Il est important de ne pas tomber dans ce piège mental.

Habituez votre enfant à développer un dialogue intérieur réaliste et axé sur les objectifs et aidez-le avec des questions qui peuvent changer son point de vue, telles que "Comment peux-tu augmenter tes chances de succès ?"

De cette façon, il pourra corriger ses suppositions et s'habituer à tirer des conclusions plus proches de la réalité.

2. Louez les efforts de votre enfant, pas ses réalisations.

image: pxhere

Une erreur que les parents commettent souvent est de mettre l'accent uniquement sur le résultat à atteindre. Il n'y a rien de plus faux, car dans la vie, il est important de suivre son parcours alors que - bien que l'on soit guidé par un objectif final - le but peut varier. C'est le voyage qui nous change et nous fait grandir, c'est avec celui-ci que nous apprenons, pas à partir du succès. Un enfant obsédé par l'anxiété de réussir quelque chose, développera plus de peur vis-à-vis de ce qui est nouveau, et peut apprendre à faire n'importe quoi pour "gagner" - en trompant notamment son prochain.

Félicitez votre enfant pour ses efforts, car c'est le seul exercice qu'il doit apprendre : aller de l'avant, peut-être tomber, échouer, mais ne pas abandonner, continuer à se donner du mal et donner le meilleur de soi-même.

Advertisement

3. Donnez à votre enfant l'occasion de développer sa capacité à gérer ses émotions

Il est difficile pour les parents de comprendre que leurs enfants sont des êtres humains indépendants d'eux, de sorte que souvent les parents essaient - guidés par les meilleures intentions - de diminuer l'impact émotionnel des événements sur leurs enfants : s'ils s'ennuient, ils les divertissent, s'ils sont tristes, ils les font sourire, et en général ils leur évitent tout type de souci. Pourtant, les enfants doivent apprendre à connaître leurs émotions et à y réagir de façon positive et constructive, c'est-à-dire à développer leur propre capacité de régulation émotionnelle.

Apprenez à votre enfant à faire face aux sentiments de tristesse ou à se calmer lorsqu'il est en colère, en l'aidant à trouver sa manière de réagir. Faites-lui comprendre qu'il n'a pas toujours besoin d'être heureux et que même la tristesse peut parfois être nécessaire et utile. Il ne faut pas s'opposer aux émotions, il faut qu'elles soient vécues.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci