Retrouvé un navire du 16e siècle incroyablement bien conservé - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Retrouvé un navire du 16e siècle incroyablement…
Adieu cannes et fauteuils roulants : ce pantalon robotisé aidera les personnes âgées dans leurs activités quotidiennes 7 curiosités de la Finlande qui vous donneront envie d'y aller pour les constater de vos propres yeux

Retrouvé un navire du 16e siècle incroyablement bien conservé

6.223
Advertisement

Les découvertes faites au fond de la mer ont toujours été entourées d'une aura fascinante. Le fond des océans et des mers s'apparente à une planète encore inexplorée qui conserve des objets d'époques lointaines, d'une valeur historique inestimable.

Certaines découvertes, plus que d'autres, suscitent un intérêt national tant pour la valeur de l'objet que pour l'histoire qui l'a amené au fond de la mer. Le navire de guerre suédois Mars est un exemple de ces découvertes.

La découverte du navire de guerre suédois Mars a suscité l'euphorie de nombreuses personnes, pour diverses raisons.

Tout d'abord, il présente des conditions de conservation presque impossibles, comme s'il avait fait un bond dans le temps du XVIe siècle à nos jours au lieu d'avoir été abandonné sur les fonds marins pendant cinq siècles.

De nombreux explorateurs et archéologues marins recherchaient Mars : à l'époque de sa construction, c'était le plus grand navire de guerre - il mesure environ 30 mètres de long - et il était si formidable qu'il a mérité le nom du dieu romain de la guerre, Mars précisément.

Il a été construit par Henri XIV de Suède, un homme notoirement impulsif, avec des manies expansionnistes extravagantes. C'est précisément la nécessité d'étendre le territoire suédois qui l'a amené à ordonner la construction des premiers navires de guerre à trois-mâts d'Europe.

Les objectifs expansionnistes du roi se tournèrent vers le Danemark et le Lübeck - aujourd'hui la partie nord de l'Allemagne - et s'accompagnèrent de l'ordre de supprimer toute action défensive avec l'artillerie de la flotte et surtout le navire Mars.

Advertisement

Au début, le navire semblait répondre au souhait du roi, grâce à plus de 800 hommes, mais dans les jours qui suivirent, les ennemis frappèrent Mars avec quelques boules de feu, déclenchant divers incendies à bord.

L'hypothèse selon laquelle Mars a coulé à cause d'un incendie qui a éclaté dans les dépôts de poudre à canon est la plus crédible. Le navire Mars coula officiellement le 31 mai 1564, au large des côtes suédoises, reposant latéralement sur le fond marin.

Pendant des siècles, des curieux et des chercheurs ont cherché l'épave, mais sans succès. Une légende raconte aussi que le navire était protégé par une malédiction qui l'empêchait d'être retrouvée : un fantôme, qui montait parfois à la surface de l'épave, chassait tous ceux qui cherchaient le navire.

image: pixabay.com

L'histoire s'interrompt en 2011, lorsque des plongeurs ont trouvé Mars à une profondeur de 80 mètres. La découverte d'une cargaison de pièces d'argent émises l'année précédant la bataille qui a mené au naufrage du navire - et cachées dans la coque - a confirmé l'identité de l'épave.

On sait que le roi Henri XIV a été destitué en 1568 à la suite de soulèvements populaires : le souverain a été enfermé en prison où il est mort en 1577. L'analyse de ses restes a révélé des traces d'arsenic, ce qui suggère un empoisonnement.

En ce qui concerne le navire, il y a ceux qui continuent de soutenir - même après sa découverte - qu'il est protégé par une sorte de sort qui le maintient incroyablement bien conservé.

Les experts, eux, donnent cependant une explication tout à fait différente : ce sont les conditions particulières du fond de la mer Baltique qui ont contribué à sa conservation. Peu de sédiments, les courants marins légers et l'absence d'un mollusque responsable de la détérioration du bois en mer, ont fait que le navire Mars est aujourd'hui dans un très bon état.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci