Les pauvres sont réellement plus généreux que les riches : la science le confirme... et nous explique pourquoi - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les pauvres sont réellement plus généreux…
Combien une maman à temps plein devrait-elle gagner ? Lutte contre la pollution atmosphérique : 14 projets innovants qui pourraient changer le destin du monde

Les pauvres sont réellement plus généreux que les riches : la science le confirme... et nous explique pourquoi

5.589
Advertisement

Si vous gagnez beaucoup, vous avez plus de chances de tout garder pour vous, si votre salaire se situe dans la moyenne basse de l'échelle par rapport à la moyenne, vous aurez tendance à être plus généreux : une recherche de l'Université Queen Mary à Londres semble confirmer ce qui est parfois dit pour rire, à savoir que les riches sont généralement plus avare que ceux qui vivent avec peu.
L'expérience a commencé par une question : l'empathie est-elle capable de promouvoir la coopération lorsque le statut social d'un individu diffère de celui des autres membres d'un groupe ?

Une manière de dire confirmée, mais qu'en est-ce qui sous-tend derrière cela ?

image: Pixabay.com

Pour répondre à cette question intéressante, les psychologues de l'université de Londres ont impliqué un groupe de personnes dans un jeu où il y avait de l'argent à gagner. De l'argent réel.
Chaque participant était assigné à un groupe : il pouvait être de rang social bas, ou de rang social élevé et à la base de cela, un certain montant d'argent à utiliser a été alloué pour la conduite du jeu. Une partie de ce jeu consistait à savoir combien de ce montant les personnes voulaient garder pour eux et quel pourcentage ils voulaient destiner à un fonds commun.

Au cours de l'expérience, les étiquettes de "richesse" et de "pauvreté" de chaque participant pouvaient être modifiées, parfois sur la base de critères totalement aléatoires, parfois sur la base de l'engagement manifesté.
Une fois l'expérience terminée, les chercheurs ont constaté qu'en général, ceux à qui l'on avait attribué un faible statut social avaient contribué davantage et que ceux qui avaient mérité l'étiquette de statut social élevé donnaient encore moins qu'ils n'étaient prêts à donner lorsque la même catégorie leur avait été attribuée de manière fortuite.

L'un des experts qui a mené l'expérience, le professeur Magda Osman, a commenté : "Pour les personnes du groupe privilégié, la manière dont l'argent avait été obtenu s'est avérée être un élément déterminant dans le degré de coopération et de générosité dont elles ont fait preuve. Cela ne semblait pas aussi vrai pour les personnes défavorisées : l'aspect aléatoire ou voulu de l'étiquette qui leur avait été attribuée n'a pas représenté de raison de différences dans les choix faits dans le jeu."

Plus vous avez lutté pour gagner de l'argent, moins vous serez enclin à partager votre patrimoine.

image: Pixabay.com

"Il s'agissait ici de comprendre que même lorsque quelqu'un manifeste une attitude de coopération comme l'ont fait les "pauvres" de l'expérience, il n'est pas dit qu'ils le fassent au nom de l'altruisme ; il semble plutôt qu'en contribuant davantage, on espère que les autres feront de même et que cela deviendra un avantage utile à tous. Même lorsque c'est la raison qui se cache derrière la générosité, celui qui a peu et qui partage beaucoup court un risque plus grand que les autres parce qu'il n'a pas la certitude que ceux-ci imiteront son action.

L'autre résultat intéressant est que l'empathie, c'est-à-dire la capacité de s'identifier à l'autre - du moins dans ce jeu où l'argent comptait - n'a pas eu d'impact sur la promotion d'un comportement pro-social ; cela nous fait réfléchir sur l'hypothèse qui voit en celle-ci l'élément qui unit les gens et les pousse à agir au nom de la société."

Advertisement
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci