Pouvez-vous délibérément faire en sorte que quelqu'un tombe amoureux de vous ? D'après la science, oui : voici comment - Curioctopus.fr
x
Pouvez-vous délibérément faire en…
Un musicien transforme les oiseaux sur des câbles électriques en une partition : la mélodie qui en résulte est magnifique Une mère de deux enfants transforme sa vie quotidienne en bande dessinée : impossible de ne pas s'identifier à elle

Pouvez-vous délibérément faire en sorte que quelqu'un tombe amoureux de vous ? D'après la science, oui : voici comment

04 Juillet 2018 • Par Baptiste
2.604
Advertisement

L'amour, quel grand mystère ! Ce sentiment énigmatique que les artistes et les poètes poursuivent depuis des millénaires. Ou peut-être pas ?

Aujourd'hui, la science nous aide à comprendre les êtres humains, même dans leur profondeur émotionnelle. La psychologie, mais aussi la sociologie, la chimie et la biologie, ont recueilli une grande quantité de données sur notre comportement et ont découvert qu'il est plus prévisible qu'on ne le pense. Garder à l'esprit les constantes des relations interpersonnelles peut nous aider à augmenter les chances qu'une personne particulière tombe amoureuse de nous.

Premier rendez-vous

image: pexels.com

Évitez la glace ! Commençons par la première sortie et avec un conseil très pratique : ne prenez JAMAIS de crème glacée au premier rendez-vous ! Certaines études ont trouvé un lien entre notre chaleur corporelle et notre prédisposition au contact avec les autres. Tout comme lorsque, dans le langage courant, nous disons que "c'est une personne froide" ou que, au contraire, quelqu'un a été "très chaleureux avec nous". Il semble que dans ces expressions il y a un fond de vérité.

De plus, dès les premières rencontres, il est important de prêter attention au langage corporel et en particulier au contact visuel. Même regarder dans les yeux est considéré comme un signe d'implication et la science le confirme. Mais il y a plus encore : non seulement il est vrai que les amoureux se regardent beaucoup dans les yeux, mais le fait de se regarder beaucoup dans les yeux nous fait tomber amoureux. D'autres recherches semblent indiquer que le contact visuel prolongé rapproche deux personnes parce que c'est comme si elles revivaient inconsciemment des expériences d'amour passées, en les actualisant dans la situation actuelle.

Communication à distance

image: pexels.com

De nos jours, la plupart des interactions avec l'autre personne ont lieu à distance, en utilisant les technologies modernes de télécommunications telles que les téléphones mobiles et la messagerie instantanée. Pour cette raison, il est très important de savoir comment gérer la communication télématique qui constitue l'essentiel du temps que nous passons en contact. Dans cette phase, il est déterminant de construire ce que les chercheurs Hopper et Knapp appellent "l'idiome personnel des couples" : un langage commun à vous deux, fait de plaisanteries et de blagues qui se citent entre elles, de petites choses que vous vous êtes dites lors de la première rencontre ou dans les communications précédentes et qui, avec le temps, deviennent une sorte de grammaire émotionnelle.

Pour produire ce sentiment d'intimité, vous pouvez aussi partager des épisodes embarrassants de votre vie. N'ayez pas peur de vous ouvrir un peu : certaines recherches mettent en évidence la force de partager quelque chose qui est perçu comme un secret. D'une part, il rendra l'autre personne spéciale, d'autre part, il vous donnera l'impression d'avoir confiance en vous parce que vous n'avez pas peur du jugement des autres.

Après un certain temps, cependant, il est bon de se faire désirer. Un autre dogme de sagesse populaire que la psychologie confirme : il est conseillé de se retirer un peu et de laisser l'autre nous chercher. Après une première phase de communication dense, il faut ralentir le rythme, en mettant davantage à répondre aux messages, en faisant un peu les "précieux". Cela fera comprendre à l'autre personne à quel point vous êtes important dans sa vie, sinon notre cerveau s'habitue à la situation et prend pour acquis la présence de l'autre, en la dévalorisant automatiquement.

Advertisement

Conseils généraux

Méfiez-vous des cadeaux et des gentillesses diverses : il vaut mieux les recevoir que de les faire. Benjamin Franklin, l'un des pères fondateurs des États-Unis, a découvert ce curieux paradoxe psychologique qui porte aujourd'hui son nom et qui a été confirmé par la recherche scientifique : qui vous a déjà fait une faveur, vous en fera probablement une autre. Et qui reçoit une faveur ne rendra pas forcément la pareille. Le point est le suivant : quand nous faisons un beau geste pour quelqu'un, nous nous répétons à nous-mêmes quand nous l'estimons, combien nous le considérons important et nous renforçons ce sentiment. Alors que recevoir un cadeau ou un acte de gentillesse ne provoque pas seulement des sentiments positifs tels que la gratitude, mais aussi un certain sens de la dette que nous pourrions inconsciemment lier à cette personne, ce qui nous rend mal à l'aise en sa compagnie.

Enfin, pour résumer le sens de tout ce discours, essayez de lier à votre personne des émotions positives. L'autre doit éprouver du plaisir à penser à vous et avoir le désir de vous parler et de vous voir. Vous ne devez pas être un fardeau ou quelque chose à faire, mais un prix qu'il attend avec impatience d'avoir.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci