Cinq mutations génétiques "communes" que vous possédez peut-être... même si vous ne le savez pas - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cinq mutations génétiques "communes"…
L'obstétrique du 18e siècle : voici le curieux outil avec lequel on enseignait les techniques d'accouchement La Chine est sur le point d'inaugurer le plus long pont du monde : voici les lumières et les ombres du projet

Cinq mutations génétiques "communes" que vous possédez peut-être... même si vous ne le savez pas

Par Baptiste
3.901
Advertisement

Lorsque nous entendons parler de mutations génétiques, nous pensons toujours au pire parce que beaucoup d'entre elles sont liées à de mauvaises conditions de santé. Mais elles n'ont pas toutes à voir avec la maladie ! Il y en a qui, bien qu'elles n'affectent qu'un très faible pourcentage de la population mondiale, ou seulement certains groupes ethniques, sont bien connues.
Découvrons ensemble quelles sont les cinq altérations de l'ADN les plus "communes" et si vous êtes directement concernés.

1. Avoir les yeux bleus

image: Pixabay.com

Cette caractéristique physique se manifeste lorsque le gène HERC2 empêche l'activation du gène qui régule la gradation brune de l'iris (OCA2). C'est une mutation qui touche moins de 10% de la population mondiale et, d'un point de vue évolutif, elle est très récente. Les experts pensent qu'elle n'a commencé à apparaître qu'il y a entre six mille et dix mille ans.

2. Absence de dents de sagesse

Saviez-vous que tout le monde n'est pas concerné par les dents de sagesse et les désagréments qu'elles causent ? Eh oui, parce que si pour nos nouveau-nés avoir un nombre plus élevé de molaires pourrait être utile, pour l'être humain contemporain le besoin s'est réduit, ce qui a augmenté progressivement le nombre de personnes qui ne voient jamais l'une ou les deux. Cependant, les pourcentages varient grandement selon le groupe ethnique d'origine (de 45% des Inuits à 11% des Afro-Américains, en passant par 40% des Asiatiques).

3. Avoir les cheveux roux

image: Pixabay.com

Il y a ceux qui feraient tout pour les avoir, mais la mutation qui conduit les gens à avoir des cheveux roux (et des taches de rousseur sur le visage) ne concerne que 1-2% des personnes vivant sur Terre, toutes d'origine ou de descendance nordique. Le pays avec le plus grand nombre de personnes aux cheveux roux est l'Irlande, où le pourcentage s'élève à 10% !

4. Être tolérants au lactose

Les êtres humains sont les seuls animaux qui continuent à consommer du lait après le sevrage, bien qu'ils perdent la capacité de le digérer lorsqu'ils atteignent l'âge où ils n'en ont plus besoin. Il n'est donc pas étonnant que l'intolérance au lactose soit plus courante que la tolérance au lactose, d'autant plus que le type de lait que nous consommons ne provient pas de notre propre espèce.
Dans les populations historiquement fortement liées à l'élevage, il existe cependant le développement d'une mutation génétique qui rend possible la production de l'enzyme lactase, qui permet de digérer le lait même à l'âge adulte.

Advertisement

5. Avoir le syndrome du rougissement asiatique

image: Pixabay.com

Il s'agit d'une mutation qui déclenche une sorte de réaction allergique lors de la consommation d'alcool : l'enzyme ALDH2 sur le chromosome 12, qui s'occupe du métabolisme de l'alcool, ne fonctionne pas normalement et empêche le foie de s'en débarrasser, provoquant une accumulation de substances toxiques qui, à leur tour, déclenchent une réaction immunitaire. Elle se manifeste par une forte rougeur du visage et du cou, accompagnée de fortes bouffées de chaleur. Cette mutation est très répandue en Asie du Nord-Est avec un pourcentage d'environ 36%.

Laquelle de ces conditions vous a le plus surpris ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci