Même la science le dit : l'alcool nous rend plus créatifs (mais gare à ne pas exagérer) - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Même la science le dit : l'alcool nous…
La flèche qui pointe toujours vers la droite : quand vous essaierez de la tourner, vous allez penser à un sort Les 10 bénéfices scientifiquement prouvés de vivre avec un chat

Même la science le dit : l'alcool nous rend plus créatifs (mais gare à ne pas exagérer)

2.998
Advertisement

Une étude du professeur Andrew Jarosz du département de psychologie de l'Université de l'État du Mississippi a révélé quelque chose que beaucoup d'entre nous soupçonnaient depuis longtemps : une consommation (modérée) d'alcool favoriserait la créativité.

Le professeur a mené l'étude avec un échantillon d'étudiants universitaires en leur donnant des boissons à base de vodka à intervalles réguliers. A chaque étape, on leur présentait des problèmes à résoudre, dont certains étaient assez complexes. Le résultat, comme vous pouvez l'imaginer, était incontestable.

Au fur et à mesure que le test progressait, les jeunes légèrement soûl ont pu trouver des solutions plus intelligentes et plus imaginatives que leurs collègues sobres. Les chercheurs ont également été étonnés par le facteur temps : leurs réponses ont été incroyablement rapides et efficaces.

Évidemment, étant donné le sujet délicat, il y a eu des critiques, surtout de la part de ceux qui ont accusé le professeur Jarosz d'utiliser un échantillon trop petit et seulement de jeunes hommes. Le professeur a répondu que, bien qu'il ait lui-même admis la nature limitée de l'échantillon examiné, les résultats étaient si évidents qu'il semble impossible de parler de coïncidence.

L'étude est appuyée, entre autres, par d'autres recherches qui ont apporté des résultats similaires. Michael Sayette de l'Université de Pittsburgh, par exemple, a constaté que les personnes sous l'influence de l'alcool sont plus susceptibles de libérer leur esprit en découvrant des choses inattendues. Des résultats similaires ont aussi été trouvés par une étude autrichienne menée par Mathias Benedek : selon lui, dans des conditions normales, l'esprit se concentre tellement sur la nécessité de trouver une solution, qu'il reste bloqué, une petite quantité d'alcool permet en revanche à l'esprit de "se distraire", en explorant d'autres chemins souvent plus productifs et plus ingénieux.

La perte de concentration, qui dans de nombreux cas est un gros risque, semble être d'un grand secours dans le domaine de la créativité. Le fait de se concentrer sur un autre sujet que le problème principal permet à notre cerveau d'entrevoir des intuitions cachées dans les méandres de l'esprit.

En conclusion, si après quelques gorgées de bière, vous vous sentez sympathique, brillant et polyglotte, vous l'êtes probablement vraiment. Mais attention à ne pas exagérer : entre être brillamment pompette et ridiculement soûl, il n'y a qu'un pas.

NB : les études décrites ici font référence à une consommation modérée d'alcool, nous vous rappelons qu'une consommation excessive est très nocive pour l'organisme et dangereuse sur la route.

Tags: ScienceCurieuses
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci