Les agents ferroviaires japonais ne font que pointer du doigt: voici l'explication de cette pratique curieuse - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les agents ferroviaires japonais ne…
12 coïncidences entrées dans l'histoire, si incroyables qu'elles semblent irréelles 7 habitudes qui aident à combattre l'apparition des varices

Les agents ferroviaires japonais ne font que pointer du doigt: voici l'explication de cette pratique curieuse

1.179
Advertisement

Le Japon est l'un des pays où le chemin de fer est le plus utilisé. Il dispose d'un réseau de transport ferroviaire complexe, l'un des principaux secteurs de développement technologique, qui exige une gestion particulièrement précise pour fonctionner sans anicroches.
Parmi ces pratiques mises en oeuvre, il y en a une qui intrigue particulièrement les touristes: une série de gestes des mains et des mouvements du corps de la part du personnel à quai qui ont une explication bien précise.

A quoi correspondent tous ces gestes?

Si vous avez déjà pris le métro à Tokyo, vous l'avez certainement remarqué: sur les quais comme à bord des wagons, il y a toujours du personnel en uniformes avec des gants blancs qui font une série de gestes avec leurs mains, indiquant divers points, et associant des vocalisations préétablies.
On appelle ceci shisa kanko, c'est-à-dire système de l'"indiquer et dire" et il indique un mode de fonctionnement qui permet d'associer à chaque tâche, qu'elle soit effectuée par un cheminot ou par un agent sur le quai, un geste moteur et sonore. L'Institut national pour la santé et la sécurité du Japon a en effet identifié cette pratique comme un allié valable pour réduire les risques de négligence et éviter ainsi les incidents de toutes sortes.
Un exemple pratique? En vérifiant que la situation sur les voies et les quais du métro est normale (en contrôlant objets oubliés, portes obstruées, etc.), l'opérateur accompagnera avec la main le regard jusqu'à "parcourir" toute la longueur du quai, en produisant un son à chaque étape de la procédure. De la même façon, en faisant un contrôle de vitesse, le conducteur indiquera le moniteur et dira à haute voix ce qu'il fait pour auto-valider la pratique.
Selon les statistiques, cette méthode a le pouvoir de réduire le nombre d'erreurs humaines de 85%.

Dans les deux vidéos, vous trouverez deux exemples de la procédure mise en pratique.

Regardez la Vidéo:

Tags: JaponTrainsCurieuses
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci