Découverte en Irak de l'ancienne cité perdue d'Alexandre le Grand - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Découverte en Irak de l'ancienne cité…
18 chevaux avec des moustaches qui vous feront sourire à coup sûr Qui a dit que les enfants doivent dormir 8 heures? Voici l'opinion des experts

Découverte en Irak de l'ancienne cité perdue d'Alexandre le Grand

2.553
Advertisement

Une équipe d'archéologues du British Museum a pu commencer les fouilles dans l'un des nombreux lieux d'intérêt du Moyen-Orient qui sont restés inexplorés en raison de la situation politique difficile.

Dans le nord de l'Irak d'aujourd'hui, en effet, l'endroit qui accueillait l'ancienne et florissante ville de Qalatga Darband a été découverte, un avant-poste grec fondé en 331 avant J.-C., dont les traces avaient été perdues.

Déjà en 1996, les chercheurs avaient émis l'hypothèse d'une occupation humaine en analysant des images satellitaires, mais la présence du régime de Saddam Hussein (auparavant) et de DAECH (ensuite) empêchait toute approche. Aujourd'hui, la situation s'est améliorée, grâce aussi à l'allocation de 3 millions de livres sterling pour la récupération du patrimoine archéologique irakien.

Avant de procéder, les archéologues ont fait appel à une nouvelle technique de fouille impliquant des drones. Il a été constaté que dans les zones agricoles le blé ne pousse pas de manière homogène et présente des colorations inhabituelles; d'après l'analyse de la végétation du lieu, il a été identifié un immense bâtiment rectangulaire enterré sous le sol, ce qui a conduit à la découverte de toute la ville.

L'ancien gisement se trouvait sur les rives d'un lac et, comme tous les avant-postes, il était équipé de fortifications et de remparts. Les fouilles ont permis d'en préciser les détails, en mettant en lumière les commerces, les maisons et les temples. La culture de la vigne devait être particulièrement florissante et de qualité, car il existe des traces de l'excellente réputation du vin local et des outils liés à la transformation du raisin ont été retrouvés.

Advertisement

Qalatga Darband était certainement stratégiquement située parce qu'elle reliait l'Irak à l'Iran et jouissait d'une activité économique florissante. La ville était certainement fréquentée assidûment par Alexandre le Grand et son armée, qui s'y arrêtèrent pour rester et se rafraîchir pendant les longs voyages à destination et en provenance du champ de bataille.

Après des années d'incertitude et de guerres, les antiques constructions ont enfin vu le jour. Pour notre part, nous espérons qu'un jour ils pourront raconter leur histoire aux touristes et aux voyageurs de passage...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci