Anxiété, irritabilité, insomnie, fatigue chronique: 1 femme sur 2 confond les problèmes de thyroïde avec le stress - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Anxiété, irritabilité, insomnie,…
Quand nos amis à quatre pattes s'empêtrent dans des situations hilarantes Si vous voyez cet insecte, ne le tuez pas: il peut être très utile chez vous

Anxiété, irritabilité, insomnie, fatigue chronique: 1 femme sur 2 confond les problèmes de thyroïde avec le stress

2.669
Advertisement

Nous savons reconnaître les symptômes d'une grippe et probablement, plus grave, même ceux d'une crise cardiaque. Sans être médecin, il peut être utile de connaître les premiers signes de certaines pathologies afin de réagir à temps et de ne pas s'alarmer à tort.Mais selon une enquête menée par la société pharmaceutique Merck et la TIF (Fédération internationale de la thyroïde), beaucoup trop de femmes ne savent pas reconnaître les signes d'un problème de la thyroïde qui, si elle n'est pas soignée de manière adéquate, peut conduire à des complications généralisées.

Insomnie, fatigue chronique, constipation, anxiété: beaucoup de femmes pensent que tout est dû au mode de vie frénétique, alors que le problème peut résider dans la thyroïde.

image: pexels.com

L'enquête menée principalement sur les femmes, les plus touchées par la dysfonction thyroïdienne, met en lumière deux aspects alarmants: le premier, que les symptômes liés à un problème thyroïdien sont subtiles et peuvent facilement être confondus avec des sensations liées au stress, et le second, le nombre inattendu de femmes qui ne soupçonnent pas un problème plus grave justifiant l'insomnie ou les états d'anxiété.

Selon la recherche, 50% des personnes avec des problèmes à la thyroïde ne reçoivent pas le bon diagnostic, et pourtant, un problème non traité conduit à un grand nombre d'autres problèmes liés à la fois à la santé et au bien-être.

La thyroïde, en effet, régule une multiplicité de fonctions du corps: les hormones produites par la glande prennent part aux processus métaboliques, contrôlent la température corporelle, la croissance et le développement. Pour diverses raisons, la thyroïde peut arriver à produire une quantité excessive d'hormones (hyperthyroïdie) ou une faible quantité (hypothyroïdie): dans le premier cas, on constate un état de minceur, de la fatigue, de l'intolérance à la chaleur, dans le second cas, on ressent une condition de faiblesse chronique, d'engourdissement mental et des problèmes d'obésité.

Environ 49% des volontaires ont justifié la fatigue, la nervosité, l'anxiété, l'insomnie, la constipation, la dépression et leur sentiment d'agitation avec leur style de vie, trépidant et dynamique. Elles ont ensuite avoué avoir accepté le fait de vivre avec ces états négatifs et les considérer comme partie intégrante de leur vie.

 

Et pourtant, un simple examen du sang est nécessaire. Faites-le, surtout si dans la famille il y a des cas de dysfonctionnement de la tyrroide ou si vous reconnaissez les symptomes décrits ci-dessus.

Le slogan de l'enquête est clair: «ce n'est pas vous, c'est votre thyroïde!»

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci