Adieu aux moteurs à réaction : voici les incroyables moteurs à plasma pour les avions civils - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Adieu aux moteurs à réaction : voici…
Voila pourquoi les enfants ne devraient pas apprendre à lire ou à écrire avant 6 ans. Etre fils unique change la structure du cerveau : une étude le confirme

Adieu aux moteurs à réaction : voici les incroyables moteurs à plasma pour les avions civils

4.577
Advertisement


Parmi tous les moyens de transport qui existent, le transport aérien est actuellement le meilleur en terme de vitesse: il n'a qu'un seul problème, le coût énergétique et les conséquences sur l'environnement. Pour avoir une idée claire sur l'impact d'un court trajet en avion, voici quelques chiffres: un train produit 44 g de dioxyde de carbone par kilomètre, contre 118 pour une voiture et 140 pour un avion. Le problème vient du type de moteur : les moteurs à réaction cependant ils pourraient être remplacés par les moteurs à plasma, dont les émissions sont égales à zéro et les performances sont meilleures. 

Les avions capables de voler à la limite de l’atmosphère et de revenir en arrière seulement avec l’électricité : ce sera bientôt la réalité

image: pixabay.com

Les propulseurs à plasma ne sont pas des technologies de derniere génération, ils sont utilisés depuis des années et sont étudiés dans le domaine spatial, l'innovation réside dans son extension à des usages « civils ». Contrairement aux moteurs à réaction qui exploitent le jet produit par la conversion de l'énergie chimique du carburant en énergie cinétique, les propulseurs plasmiques n'ont rien à voir avec la chimie. Leur fonctionnement est basé sur l'électricité, en particulier sur la décharge électrique de grande intensité qui transporte du gaz à l'état de plasma (atomes et électrons partiellement séparées), il l'accelère au moyen de champs magnétiques puissants afin de créer un jet qui permet la poussée.

Les chercheurs de l'Université de Saint-Pétersbourg ont dû faire face à un problème de taille : les prototypes de moteur à plasma ont montré un bon fonctionnement seulement dans des conditions avec une faible densité de gazs atmosphériques. Avec quelques modifications, les ingénieurs ont reussi à en faire fonctionner un au niveau du sol: les excitations électriques ont créé un jet d'une vitesse de 20 km / s (72,000 kmh).

Maintenant, il ne reste plus rien qu'à résoudre un dernier gros problème: la taille actuelle des propulseurs plasmiques est égale à 80 mm! Une amplitude qui à première vue semble positive, mais qui, en réalité, constitue une limite majeure. Pour déplacer un avion de ligne il en faudrait 10 mille en série, chaque propulseur est alimenté par une batterie qui doit être petite et légere 

Cette technologie peut sembler à des années lumière mais les moteurs à plasma sont actuellement d'un grand intérêt pour l'avenir de l'aviation.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci