La formule qui inverse le vieillissement de l'ADN chez la souris a été découverte - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La formule qui inverse le vieillissement…
Les hommes chauves ont recours à cette astuce pour cacher le problème avec d'excellents résultats Tatouages et art: ces créations vous donneront envie de vous faire tatouer!

La formule qui inverse le vieillissement de l'ADN chez la souris a été découverte

2.427
Advertisement

Certains chercheurs semblent avoir identifié un mécanisme cellulaire qui peut inverser le processus de vieillissement dans les molécules d'ADN des souris, en les protégeant contre les dommages qu'il cause. Ces scientifiques ont constaté qu'en administrant un composé particulier à des souris plus âgées, s'active un processus qui non seulement bloque les dommages futurs, mais répare les effets déjà en cours causés par le vieillissement.

Leur objectif serait de commencer à tester sur des sujets humains dans les six mois.

« Les cellules des souris âgées sont identiques à celles des jeunes souris après seulement une semaine de traitement », a déclaré David Sinclair, chercheur de l'université de New South Wales et de l'Harvard Medical School à Boston, ajoutant que « nous sommes vraiment proches d'un produit sain et efficace qui lutte contre le vieillissement, si les expérimentations devaient être concluantes, nous le verrions sur le marché dans les trois - cinq ans ».

La première étape de l'étude a été de découvrir que les cellules des jeunes souris contenaient des quantités plus élevées de NAD + (une biomolécule qui permet la réaction d'oxydoréduction) par rapport à celles des souris âgées. Ils ont ainsi essayé de « donner » le NAD + aux plus âgées, obtenant des données positives. Evidemment, il fallait comprendre comment cela fonctionnait parce que même si les effets positifs de NAD + étaient clairs, les chercheurs n'avaient pas de connaissance exacte sur son action et c'est alors que la recherche a commencé.

À l'heure actuelle, Sinclair et son équipe ont publié une étude où ils expliquent comment la molécule NAD + protège les cellules de l'ADN des dommages du vieillissement.

Quand nous naissons, toutes nos cellules ont la capacité de régénérer les dommages subis, mais quand nous vieillissons cette capacité commence à faiblir: cela est dû à la présence de NAD+ qui diminue progressivement au fil des ans, les dommages causés par le vieillissement commencent alors à faire leur apparition.

A partir de ces études, Sinclair a mis au point un médicament qui contient un précurseur du NAD +, appelé NMN. De cette base, son objectif consiste à créer dans l'année un produit pouvant être testé sur l'homme, afin qu'il puisse faire le premier pas vers un avenir différent. Un objectif pas facile à réaliser car de nombreux médicaments qui ont des effets positifs sur les souris n'ont pas les mêmes résultats sur l'être humain.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci