Il a perdu sa mère à cause du cancer du sein: à 18 ans, il invente un soutien-gorge qui sauvera des millions d'autres femmes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il a perdu sa mère à cause du cancer…
Vous dépensez trop? Ce bracelet vous le rappelle avec une secousse Vous perdez toujours tout? Avec ce mini-localisateur, vous retrouverez toujours les objets que vous cherchez partout

Il a perdu sa mère à cause du cancer du sein: à 18 ans, il invente un soutien-gorge qui sauvera des millions d'autres femmes

48.899
Advertisement

Julian Rois Cantu n'avait que 13 ans quand on a diagnostiqué à sa mère, pour la deuxième fois, un cancer du sein. La bataille n'était donc pas terminé mais la femme n'a pas pu poursuivre la chimiothérapie car elle a perdu la vie. La vie de l'adolescent a radicalement changé après le deuil et il s'est dédié presque entièrement à l'approfondissement d'une tumeur qui touche un nombre trop élevé de femmes parce que le diagnostic est souvent tardif. Poussé par la perte de sa mère, à 18 ans, il invente un soutien-gorge qui surveille l'état de santé des seins.

Beaucoup de femmes se soumettent régulièrement à des mammographies, mais ce sont les petits changements quotidiens qui sont cruciaux.

image: Higia

Par conséquent, la nécessité d'un soutien-gorge technologique capable de surveiller tout changement dans le sein grâce à 200 capteurs.

Le soutien-gorge doit être porté une fois par semaine pendant une heure: pendant ce laps de temps, la zone de contact est analysé, la température et l'afflux de sang sont mesurés.

image: Higia

Toutes les informations recueillies sont envoyées à une application installée sur un PC ou un smartphone, grâce à laquelle la femme peut être informée de tout changement inhabituel et ainsi prendre des mesures.

Advertisement

L'idée a séduit les investisseurs: le soutien-gorge est maintenant une marque appelée Higia et il promet de sauver la vie de millions de femmes.

Julian a fondé l'entreprise qui fait la promotion du produit à 17 ans seulement: avec des collègues du même âge, il espère mettre sur le marché ce dispositif très utile qui pourrait faire la différence dans la lutte contre le cancer du sein.

Nous espérons que son idée aura toute la visibilité qu'elle mérite et qu'elle soit mis à la disposition de toutes les femmes le plus tôt possible!

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci