Boom de tiques aux États-Unis: les experts en état d'alerte pour le virus mortel de Powassan - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Boom de tiques aux États-Unis: les…
Enfants: se faire obéir sans crier? C'est possible avec ces 5 règles A qui appartient ces gueules effrayantes? Vous n'y croirez jamais!

Boom de tiques aux États-Unis: les experts en état d'alerte pour le virus mortel de Powassan

3.187
Advertisement

Les effets du changement climatique ne sont pas seulement visibles dans les images alarmantes des glaciers qui fondent ou de la désertification des prairies. L'augmentation de la température provoque en effet la prolifération de certaines espèces d'animaux de manière incontrôlée, annulant ainsi l'équilibre délicat que la nature tend à créer.

Ces dernières années, par exemple, les États-Unis ont connu une augmentation constante de la population des tiques qui infestent les grands mammifères comme les cerfs. A cause des hivers de plus en plus doux, ces insectes deviennent un fléau en particulier pour les maladies qu'ils peuvent répandre: aux côtés de la célèbre maladie de Lyme, il y a aussi le redoutable virus de Powassan, qui n'a pas encore de remède.

via: CNN

Les données

Les données inhérentes à ce virus sont extrêmement alarmantes: en effet, il se transmet en moins de 15 minutes (le Lyme nécessite 24-48 heures); dans certains cas, la maladie reste asymptomatique, mais chez d'autres, le virus atteint le cerveau et il est difficile à traiter: 60% des cas symptomatiques entraînent la mort ou des dommages neurologiques. À ce jour, 15% des patients qui développent le virus ne survivent pas, comme indiqué par Jennifer Lyons du département des maladies neurologiques du Brigham and Women’s Hospital de Harvard.

Depuis quelque temps, la population de tiques est maintenue sous contrôle, mais désormais la situation a atteint des niveaux alarmants: plus de 7% des tiques adultes sont infectées, et avec le changement climatique, il devrait se vérifier une explosion des infections.

Les symptômes

Comme nous vous le disions, en cas de réponse rapide et ferme de l'organisme, la maladie reste asymptomatique ou presque. Dans d'autres cas, cependant, on constate de la fièvre, de la confusion mentale, des convulsions, des difficultés d'élocution, des vomissements. À l'heure actuelle, il n'y a que des thérapies expérimentales, ainsi une intervention rapide est fondamentale pour protéger le cerveau.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci