Il travaille toute sa vie comme gardien d'immeuble, mais son testament révèle une énorme surprise... - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il travaille toute sa vie comme gardien…
Il a étudié les pingouins en 1911: ce qu'il a découvert était tellement extrême qu'il l'a gardé secret pendant plus d'un siècle Ce couple de squelettes est ensemble depuis 6000 ans: un exemple authentique d'amour éternel

Il travaille toute sa vie comme gardien d'immeuble, mais son testament révèle une énorme surprise...

23.057
Advertisement

Ronald James Read est mort en 2014 à l'âge de 92 ans, aimé par sa famille et respecté par ceux qui le connaissaient, mais sa mort a mis en lumière une histoire qui a surpris tout ce petit monde.
M. Read a été le premier de sa famille à obtenir un diplôme en 1940 et depuis lors, il avait toujours occupé des emplois modestes (concierges, homme d'entretien); c'est pourquoi ses capacités financières ont toujours été perçues comme faibles. Mais Read avait un talent caché qui l'aiderait à remplir sa mission personnelle de charité.

Un bienfaiteur frugal

image: mirror.co.uk

Read était connu par tous comme un homme simple, toujours attentif à n'acheter que l'essentiel, ce qui lui donnait l'image d'une personne ayant des difficultés financières. 
Mais après sa mort, le 2 juin 2014, la famille et les bénéficiaires de son testament ont fait une découverte étonnante: au fil des ans, Read avait amassé un patrimoine d'actions en bourse et de propriétés d'une valeur estimée à 8 millions de dollars, une somme qui a laissé tout le monde dans l'incrédulité. Mais c'est ce qu'il a décidé de faire avec cet argent qui impressionne encore plus.

Les bénéficiaires du testament.

Read avait écrit que la plupart de son patrimoine devait être donné à deux organismes principaux de la ville de Brattleboro (Vermont): la bibliothèque Brooks Memorial Library et le Brattleboro Memorial Hospital. La première a reçu 1,2 million $, alors que 4,8 millions ont été donnés à l'hôpital. Le reste est allé à la famille.
Son avocat, Laurie Rowell, a expliqué que même si personne ne le savait, Ronald Read avait un vrai talent pour l'investissement, alors que sa famille avait seulement remarqué qu'il aimait lire le Wall Street Journal.
Il avait aussi un grand coeur...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci