Crise migratoire: l’erreur qui a conduit Rome à l’effondrement devrait nous apprendre quelque chose - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Crise migratoire: l’erreur qui a conduit…
Vos enfants ne doivent pas partager leurs jouets avec les autres enfants: cette maman vous explique pourquoi L'origine de la technique de maquillage

Crise migratoire: l’erreur qui a conduit Rome à l’effondrement devrait nous apprendre quelque chose

4.658
Advertisement

On dit que l'histoire est cyclique, que les événements se répètent sans cesse ; on dit aussi que nous devrions tirer des leçons de nos erreurs passés. En associant ces deux éléments on arrive à la conclusion que nous devrions lire plus attentivement les faits historiques pour prédire ceux de l'avenir et surtout savoir comment les affronter avec raison quand ils se présentent. C’est pourquoi nous vous proposons l'épisode que beaucoup d'historiens considèrent comme responsable d'avoir précipité l'Empire romain vers sa fin. Tout a commencé avec un flux migratoire massif, géré de la pire des façons... Ca vous rappelle quelque chose?

via: qz.com

La mauvaise gestion des migrants a conduit à la disparition de l'Empire romain avec la bataille d'Andrinople.

En 376 ap. J.-C. les Huns, un peuple qui habitait la région située entre l'Allemagne d’aujourd’hui et les steppes de l'Asie centrale, ont commencé à envahir les villes des Goths de l’actuelle Europe de l'Est. Ces derniers ont alors décidé de quitter leur terre d'origine et de trouver refuge contre la violence du peuple Hun auprès des colonies romaines. Les Goths ont ainsi demandé l'asile à Thrace, après avoir remonté le Danube avec des bateaux de fortune.

Les Romains se sont comportés comme ils l'ont fait à d'autres moments du passé avec des peuples étrangers : ils ont commencé immédiatement le processus de romanisation pour éviter les conflits internes. Les Goths recevaient la citoyenneté romaine s’ils intégraient l'armée, de plus en plus à court d’hommes. En signe de gratitude et de fraternité, le roi goth s’est même converti au christianisme.

Tout semblait se passer pour le mieux jusqu'à ce que les immigrants ne précipitent dans des conditions de pauvreté profonde, à cause d'un changement soudain des pactes. L’empereur avait prévu de mettre à disposition des Goths des vêtements et des vivres,  afin de les aider à intégrer le plus rapidement possible le reste de la communauté. Cependant, les soldats de l’armée romaine se sont révélés corrompus, en s’appropriant ces biens afin de les revendre à titre privé. La misère des Goths était telle qu’ils étaient contraint de vendre leurs enfants.

Les disparités entre les Romains et les immigrés ont entraîné une détérioration des rapports progressive: ces derniers étaient de plus en plus marginalisés et exclus de tout type d'activité, contrairement à ce qui avait été établi au moment de la demande d'asile.

Les tensions ont causé le déclenchement d'une violente bataille le 9 août 378 ap. J.-C., suite à laquelle l’Empire romain a dû accepter, sans possibilité de la réfuter, la création d'une communauté étrangère indépendante à l’intérieur de son territoire.

De cet événement historique nous pouvons tirer plusieurs pistes de réflexion pour les événements qui se produisent aujourd'hui: on peut surtout constater que le choix de l'exclusion et du rejet ne conduit en rien à une situation de coexistence pacifique. Malheureusement, des histoires de détournement de fonds destinés aux migrants ont déjà vu le jour et nous espérons que ce qui a précipité l’Empire romain ne se produise pas en Europe…

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci