« A quelle célébrité ressemblez-vous? »: si vous avez joué à ce quiz vous aussi, voici ce que vous devez savoir - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
« A quelle célébrité ressemblez-vous?…
Vos bleus viennent de nulle part, si cela se produit, c'est que votre corps tente de vous mettre en garde Les enfants sont plus heureux s'ils grandissent avec leurs grands-parents: voici ce que ça change dans leur parcours de croissance

« A quelle célébrité ressemblez-vous? »: si vous avez joué à ce quiz vous aussi, voici ce que vous devez savoir

Par Baptiste
2.142
Advertisement

Beaucoup d'entre nous sont tentés de faire un de ces jeux qui apparaissent de temps en temps sur Facebook: « A quel âge allez-vous vous marier», « Quel signe du zodiaque le plus proche de vous? », « Qui vous aime et vous ne le savez pas ? », et ainsi de suite. Un peu par curiosité, un peu pour passer le temps et un peu pour gagner un minimum d'estime de soi, cliquez sur ce type de post est beaucoup plus facile que vous le pensez. Mais tous ceux qui croient que ces quiz sont créés juste pour faire rire font une grosse erreur: il y a un motif inavoué qui concerne un sujet douloureux et très actuel. La confidentialité: même si on pense la préserver, à la première occasion, nous donnons la possibilité à des entreprises inconnues de se procurer des renseignements personnels.

Vous aussi vous avez succombé au désir de connaître la star qui vous ressemble le plus? Attention, ce jeu-questionnaire cache quelque chose d'autre.

image: vonvon.me

Il suffit de charger une photo en premier plan, quelques clics ici et là, et vous avez terminé.

Cela vous a amusé de voir que vous ressemblez, plus ou moins, à une célèbre star, et vous avez partagé le jeu sur Facebook mais en attendant, vos renseignements personnels ont été scrupulement gardés. Avant de commencer ce type de jeu, une demande d'autorisation est démandée, qui souvent est prise à la légère. La faute vient de la superficialité des utilisateurs de Facebook, mais aussi de la difficulté de comprendre ce qui nous est demandé, même en lisant les conditions de confidentialité: le résultat est qu'une hypothétique entreprise collecte nos données et les utilise comme bon lui semble. Habituellement, elles sont vendues à des tiers à des fins de marketing.

La police espagnole a mis en garde contre ce jeu apparemment innocent, en révélant à ceux qui ne sont pas déjà au courant le but caché de ces jeux-questionnaires.

Il légitime de se demander si parler de la confidentialité d'aujourd'hui a encore un sens aujourd'hui, surtout si l'on pense au nombre de fois que nous avons donné l'autorisation à des tiers afin d'accéder à nos informations personnelles...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci