Navires de guerre composés de lignes: voici la technique de camouflage du début du 20e siècle pour échapper aux attaques en mer - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Navires de guerre composés de lignes:…
Ces 10 faits déconcertants démontrent que le Far West était vraiment SAUVAGE A toutes les mamans épuisées ici bas: vous vous en sortez bien, telles que vous êtes

Navires de guerre composés de lignes: voici la technique de camouflage du début du 20e siècle pour échapper aux attaques en mer

3.053
Advertisement

Quand on regarde un navire, qu'il soit amarré dans un port ou à l'horizon de la mer, on ne s'attend pas à ce qu'il arbore des rayures de zèbre!

Eh bien, aujourd'hui, nous voulons parler de camouflage dazzle, une méthode ou un art, conçu pour passer inaperçu (bien que cela semble une contradiction). Voici l'histoire des navires de guerre qui tentent de briser leur silhouette et rendre difficile leur identification.

Comment cacher un géant de 50.000 tonnes? Le premier témoignage par écrit du concept de camouflage navale apparait dans les journaux du commandant Dudley Pound datant de 1914. C'est lui qui a noté comme, préoccupés par le manque de défense contre une éventuelle attaque de l'ennemi, les équipages de la flotte Scapa Flow, dans les îles Orcades, ont muni leurs navires de lignes étranges, avec des points et des lignes en zig-zag, finalisés pour duper les adversaires.

Mais c'est un peintre de Boston, Abbott H. Thayer (1849-1921), qui a remarqué en premier, en observant la nature, comment les animaux de toutes sortes étaient souvent sombres sur le dessus et clair sur la partie inférieure. L'explication était simple: cela était utile pour rendre leurs contours flous et ainsi confondre les prédateurs.

Advertisement

Mais l'idée exposée par Thayer a ensuite été formalisée par une étude mathématique, définie comme la «loi de Thayer», principe qui est considéré aujourd'hui comme la base de la prochaine évolution de camouflage de ces navires, le camouflage appelé razzle & dazzle.

Aujourd'hui, on cite souvent le peintre spécialisé dans les sujets de marine, Norman Wilkinson (1878 - 1971) comme l'inventeur d'un camouflage dazzle, inséré dans la doctrine navale de la plupart des pays alliés à la fin de la Première Guerre mondiale.

Le camouflage dazzle a continué d'être utilisé même pendant la Seconde Guerre mondiale, même si de moins en moins fréquemment. Les nouveaux et plus sophistiqués outils de mesure, sans oublier le rôle des avions et l'invention du radar, les ont rendus moins efficaces, sans être toutefois abandonnés.

Tags: GuerreCurieuses
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci