Les chercheurs insèrent des déchets nucléaires dans des diamants et créent des piles... avec des super-pouvoirs - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les chercheurs insèrent des déchets…
Son fils prématuré était en soins intensifs, mais la mère a eu une idée qui lui a sauvé la vie Elle prie pendant des années avec une figurine qu'elle croit être Saint Antoine : sa nièce lui révèle la vérité

Les chercheurs insèrent des déchets nucléaires dans des diamants et créent des piles... avec des super-pouvoirs

5.098
Advertisement

L’énergie nucléaire est aujourd'hui une réalité consolidée dans la plupart des pays développés. Sans répertorier les innombrables avantages accompagnés d’autant d'inconvénients, une chose est sûre avec ce type d’énergie : elle est totalement exempte de carbone et ne produit aucune émission qui contribuent au réchauffement climatique. l'énergie nucléaire en soi ne crée pas de problèmes majeurs, mais les déchets, eux, représentent un potentiel danger. Cependant, les scientifiques ont trouvé un moyen d’utiliser en toute sécurité des déchets nucléaires, et cette découverte pourrait changer la technologie dans les années à venir.

Les déchets nucléaires sont très dangereux pour l’environnement.

La radioactivité peut durer pendant des milliers d’années : parmi les différents isotopes, est produit par exemple l’uranium-239 qui a une durée de vie de 24 000 ans. Ces matériaux sont extrêmement dangereux à manipuler à tel point qu’avant la découverte en question, personne n’avait jamais pensé à une utilisation alternative des déchets.

En général, un site nucléaire produit 2 300 tonnes de déchets radioactifs par an : seulement aux États-Unis, on trouve 99 réacteurs. Par conséquent, il est facile de comprendre l’urgence de trouver une solution pour traiter les déchets. De nos jours, ils sont stockés et surveillés, mais comme pour toute autre chose, ils sont sujets à l’erreur humaine qui pourrait avoir des conséquences désastreuses.

Les chercheurs de l’Université de Bristol ont identifié la manière d'encapsuler les déchets radioactifs dans des diamants, en fournissant de l’énergie propre pour des centaines d’années.

Le champ radioactif généré par les déchets nucléaires développe un faible courant électrique que le diamant est capable de conduire. Tom Scott, géochimiste ayant participé au projet, rassure sur la sécurité de la technologie : il n’y a aucun risque d’émissions et il n’y a aucun besoin d’entretien.

Advertisement

Les diamants utilisés ne sont pas achetés dans les bijoutiers...

Les chercheurs ont utilisé les diamants de bijouterie, mais encore une fois, ils ont gardé à l’esprit le concept de recyclage des déchets, qui reste l’objectif principal.

Les centrales nucléaires construites dans les années '50 aux '70 ans utilisent de grands blocs de graphite pour refroidir les barres d’uranium placées dans le cœur du réacteur. Au cours des années, ces blocs ont été recouverts par l’isotope radioactif carbone 14 qui a une durée de vie de quelque 5 730 ans. Ces centrales sont progressivement déclassées, laissant non résolu le problème de l’élimination du graphite radioactif.

Les chercheurs de l’Université de Bristol ont utilisé ces blocs pour créer de purs diamants : Eh bien oui, il est possible de transformer le graphite en diamant, car il ne faut pas oublier que leur diversité est due simplement à un arrangement différent des atomes de carbone.

En soumettant le graphite à de hautes températures et pressions, on peut changer la disposition interne des atomes, pour obtenir au final des diamants.

Le diamant est encore aujourd'hui la substance la plus dure du monde, ainsi il est le matériau le mieux adapté pour contenir de petites quantités de matières radioactives.

Les piles de diamant pourront-elles remplacer les piles alcalines ?

Aujourd'hui, il est impossible de comparer l’efficacité d’une pile alcaline avec les innovantes piles nucléaires. Le Dr. Scott a affirmé : "une pile alcaline AA commune pèse environ 20 grammes et fournit une énergie égale à 700 Joules/gramme. Une pile en diamant contenant 1 g de carbone-14 fournira seulement 15 Joules par jour mais pour 5730 ans, pour un total de 2,7 térajoules !"

À l’heure actuelle, il y a aussi un autre obstacle : même si les diamants en question sont produits par l’homme, le processus est encore très cher. Un jour, quand l’invention entière sera optimisée dans toutes ses étapes, ces piles seront disponibles dans de nombreux domaines : satellites, drones, appareils médicaux (stimulateurs cardiaques, par exemple) et dans tous les cas où il est impossible ou difficile de changer ou de placer une pile sûre et résistante dans le temps.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci