Inventé le premier prototype d'avion à propulsion ionique : les avions du futur seront sans carburant - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Inventé le premier prototype d'avion…
Scènes de la vie quotidienne avec un dogue allemand : taille et folie vont de pair ! 20 images au microscope qui nous montrent le corps humain mieux que n'importe quel livre scolaire

Inventé le premier prototype d'avion à propulsion ionique : les avions du futur seront sans carburant

14.400
Advertisement

Combien de fois avez-vous rêvé de voyager dans un vaisseau spatial ? Des véhicules qui semblent flotter dans les airs alimentés uniquement par des éclairs bleus d'origine inconnue et une technologie que nous voyons seulement dans les films de science-fiction ou les sagas comme Star Trek. Ils n'ont peut-être pas encore atteint ce niveau, mais un groupe de chercheurs du MIT a créé un prototype qui peut voler grâce à des moteurs ioniques et sans l'utilisation de carburant...

via: Nature

Les scientifiques ont fait un grand pas vers la création d'un avion sans carburant. La recherche est le résultat d'années d'étude d'un groupe de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) dirigé par Steven Barret, qui a créé un prototype d'avion propulsé par "électroaérodynamique" utilisant un "moteur à ions" et donc sans hélices ni réacteurs.

De 2016 à 2018, un prototype de 5 mètres d'un poids d'environ 2,45 kg a été créé, la particularité réside dans ses ailes, qui sont la véritable avancée technologique. Toute la surface de l'aile est traversée par de minces électrodes : à l'avant on trouve des fils chargés de 20.000 volts positifs, tandis qu'à l'arrière il y a un petit profil aérodynamique chargé de 20.000 volts négatifs.

L'idée de base est de créer un fort champ électrique entre l'avant et l'arrière de l'aile qui ionise l'air en l'accélérant et en produisant un vent ionique qui génère une portance. Simplement dit, c'est le même principe qui se produit quand on frotte un ballon sur la tête de quelqu'un ! Bien sûr, reproduire tout cela sur un vrai prototype est beaucoup plus compliqué qu'un ballon ! Au cours des 10 vols d'essai, l'avion a pu voler environ 60 mètres en 12 secondes dans un espace clos avec une efficacité de poussée d'environ 2,6 %.

Selon les calculs, l'efficacité est directement proportionnelle à la vitesse atteinte (comme dans les avions actuels) et à une vitesse d'environ 1080 Km/h, une valeur d'environ 50% serait atteinte. Le concept développé par le MIT et Steven Barret est techniquement similaire aux propulseurs utilisés sur les véhicules opérant dans l'espace. La seule différence est que dans ce dernier cas, l'ionisation se fait par la combustion d'un propergol qui produit de la poussée, alors que le prototype développé par le MIT ne nécessite aucun type de combustible. Tout ce dont vous avez besoin pour le moment, ce sont des câbles fins et une batterie rechargeable au lithium !

Advertisement

Cette technologie est bien sûr encore un prototype et il faudra probablement encore de nombreuses années pour produire quelque chose qui fonctionne réellement. Cependant, les possibilités qu'elle ouvrirait dans le domaine du transport aérien sont vraiment enthousiasmantes. Même si les navettes spatiales ou les avions futuristes sont encore loin, rêver ne coûte rien. Après tout, comparer les données du premier vol de l'histoire des frères Wright avec celles du prototype du MIT ne fait pas une grande différence. Dans le premier cas, le vol a duré 11 secondes (mais il transportait une personne), dans le second cas il a duré 12 secondes !

Regardez la Vidéo:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci