9 comportements de notre corps: saviez-vous que c'étaient des mécanismes de défense? - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
9 comportements de notre corps: saviez-vous…
Un oncle excentrique lègue un garage à ses neveux: ils ne savent pas qu'à l'intérieur il y a un vrai trésor Ce photographe nous montre ce que cela signifie d'avoir 16 mois de congé paternité... et en Suède c'est déjà une réalité

9 comportements de notre corps: saviez-vous que c'étaient des mécanismes de défense?

3.648
Advertisement

Souvent, notre corps a vraiment un comportement bizarre, mais vu que nous y sommes habitués depuis la naissance, nous n'y faisons même pas attention. Pourtant, ces réactions étranges qui se produisent en réponse à certaines situations ne sont pas le fruit du hasard: ce sont des défenses spontanées que notre corps met en place lors de certaines situations. Quelques exemples? Bâillement, la chair de poule, les éternuements: voilà pourquoi ils se produisent et ce qu'ils signifient en réalité.

1. Le bâillement

Les explications données à la nécessité de bâiller sont diverses, et chacune est plausible: certains affirment que c'est un moyen pour ingérer assez d'oxygène pour « réveiller » le cerveau endormi ou ennuyé.

Cependant, la recherche récente a expliqué que la principale fonction du bâillement est de "rafraîchir" la tête: l'étude a mesuré la température du crâne avant et après avoir bâillé, révélant comment la montée de la température pouvait être responsable des bâillements. Tout comme un ordinateur, le cerveau a besoin d'air frais pour bien travailler!

2. L'éternuement

Nous ne pouvons pas contrôler l'éternuement et la raison pour laquelle il arrive est très simple: lorsque la cavité nasale se remplit de trop allergènes, de microbes, de poussière etc. le corps tente de les expulser immédiatement avec un éternuement vigoureux.

Advertisement

3. Etirement

image: pexels.com

Le matin, nous nous réveillons et avant même d'ouvrir les yeux, on s'étire. C'est un moyen d'éveiller le corps du "stand-by" du sommeil, réactiver la circulation et diffuser les nutriments aux muscles à travers leur contraction.

4. Hoquet

C'est peut-être l'un des modes de défense de notre corps le plus embêtant de tous, et ce n'est pas si facile d'y mettre un terme.

Le nerf vagal se prolonge à partir de la moelle osseuse pour terminer dans la partie inférieure du torax, dans l'abdomen. En mageant un bout trop grand, ou en buvant trop vite, ce nerf peut "s'irriter" et provoquer le hoquet comme réponse. En particulier, il s'agit d'une contraction répétée et involontaire du diaphragme. La relaxation de ce muscle cause la fin du hoquet.

5. Spasmes myoclonique

image: pixabay.com

Avez-vous déjà reçu des plaintes au sujet de la façon dont vous vous endormez? Beaucoup de gens dans les premiers stades du sommeil souffrent de spasmes myocloniques, des contractions musculaires involontaires qui se traduisent par des mouvements brusques et intenses.

Ce phénomène est dû au fait qu'au cours de l'endormissement, la fréquence de la respiration diminue de façon drastique, les muscles se détendent et le battement du coeur ralentit. Paradoxalement, le cerveau interprète ces signaux comme un évanouissement et tente d'essayer de restaurer la conscience en envoyant des «secousses» aux muscles.

Advertisement

6. Peaux qui se rident

Ce mécanisme est de loin le plus étonnant: vous êtes-vous déjà demandé pourquoi apparaissaient ces rides étranges sur les doigts quand nous sommes longtemps dans l'eau? L'Université de Newcastle a fourni une explication «évolutive»: selon l'étude menée, ce phénomène est causé par le fait que lorsque le corps entre en contact avec une humidité élevée, il considère que l'environnement est glissant. La peau des mains se fait alors rugueuse, afin d'avoir plus d'adhérence sur la prise.

7. Pertes de mémoire

Les épisodes les plus traumatisants et douloureux de notre vie, on s'en souvient de manière vague et superficielle: ce n'est pas le reflet d'une insensibilité, mais c'est une réponse de notre corps au désespoir. Le cerveau élimine entièrement les moments critiques peu après les avoir vécus.

Advertisement

8. Chair de poule

image: pixabay.com

La fonction de la chair de poule est de limiter la perte ultérieure de la chaleur du corps à travers les pores de la peau. La sortie de la chaleur est ainsi entravée.

9. Larmes

image: pixabay.com

Les larmes ont une double fonction: il peut arriver de pleurer quand un objet frappe un oeil, et dans ce cas, le liquide produit sert à protéger la surface oculaire.

Cependant, cela peut aussi être une réaction émotionnelle, selon certains chercheurs le corps déclenche la production de larmes pour distraire la personne du traumatisme. C'est pour cela que ces pleurs semblent souvent être une libération: c'est tout simplement un moyen d'interrompre temporairement la phase de désespoir.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci