9 lois de la Rome antique qui aujourd'hui feraient venir la chair de poule - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
9 lois de la Rome antique qui aujourd'hui…
Vous ne le savez peut-être pas, mais une grande partie du miel sur le marché n'a aucun élément nutritif. Voilà pourquoi Animaux aux prises avec la salle de bain: les photos avant/après sont... monstrueusement adorables

9 lois de la Rome antique qui aujourd'hui feraient venir la chair de poule

5.678
Advertisement

Les lois que chaque pays dispose sont dérivées dans une certaine mesure par celles imposées dans la Rome antique... mais heureusement pas toutes ont été transmises de génération en génération!

Nous vous proposons une sélection de 9 parmi les lois les plus bizarres et étranges qui existaient chez les Romains: certains semblent aller à l'encontre des comportements les plus naturels que nous adoptons aujourd'hui, certains sont même interdits par les constitutions dans le monde d'aujourd'hui!

1. Malheur à celui qui s'habille en violet!

Dans la République romaine, seuls les généraux pouvaient s'habiller avec des tuniques de couleur violette, une couleur associée à une position importante. Par conséquent les consuls, les sénateurs, les juges et les citoyens pouvaient insérer sur leurs vêtements des bandes de couleur violette, mais elles devaient être proportionnelles à leur importance dans la société! En outre, à partir du quatrième siècle, seul l'empereur pouvait porter des vêtements violets.

2. Restrictions sur le luxe et les dépenses inutiles

Dans la Rome antique, il y avait la volonté d'éviter les gâchis résultant du luxe avec la promulgation de la Leges Sumptuariae, Cibaria, Luxuria et Opia, un ensemble de préceptes qui imposaient des limitations sur le luxe et l'ostentation. Ces lois, par conséquent, conduisaient les citoyens les plus riches à se limiter quand ils se trouvaient en présence de somptueux banquets et à ne pas gaspiller l'argent pour des perles, ou pour de trop nombreux ornements et bijoux en or, le tout en encourageant la consommation des fruits et des légumes.

Advertisement

3. Interdiction de pleurer aux enterrements!

Il était d'usage dans la Rome antique d'enterrer les morts loin de lieux habités des citoyens, mais aussi de ne pas pleurer pendant un enterrement. Pour honorer la personne décédée, on employait des femmes qui comme métier pleuraient à la place de la famille; seulement ainsi le défunt pouvait se diriger vers l'au-delà dans la grâce des dieux.

4. Le père pouvait tuer ses enfants.

image: wp.com

Le pater familias était tenu d'exercer la patria potestas sur tous les membres de la famille et des biens, y compris les esclaves. Tous étaient soumis à sa volonté, et sa parole était absolue et définitive, il pouvait ainsi décider des mariages, de l'émancipation des enfants et de la vie et la mort de tous les membres.

5. Voici la fin sinistre que connaissait ceux qui tuaient leur propre père...

image: wikimedia.org

Si le pater familias était tué par l'un de ses enfants ou l'une des personnes de sa famille, le meurtrier subissait une punition horrible. Il était enfermé dans un grand sac avec un serpent (qui symbolise le parricide), un singe (considéré la caricature animale de l'homme), un coq (que l'on croyait en mesure de faire face à un lion) et un chien (un animal considéré salissant par les Romains). Jeté dans la mer, l'homme n'avait aucun moyen de s'en sortir, torturé par les animaux et laissé pourrir dans la mer, avec ses restes mélangés avec ceux des animaux.

Advertisement

6. Le suicide, une manière digne de mourir.

Si l'on était malade ou si l'on était forcé par les pouvoirs de décision, les Romains pourrait recourir au suicide pour mettre fin à leur vie dans la dignité, en trouvant la force pour un dernier acte de courage.

7. Le père pouvait vendre ses enfants ... jusqu'à 3 fois!

image: wikimedia.org

Le pater familias pouvait également vendre ses enfants comme esclaves pour rembourser une dette ou pour s'assurer une affaire. En fait, souvent la vente n'était que temporaire. Cependant, le père pouvait vendre chacun de ses enfants jusqu'à 3 fois!

Advertisement

8. Période d'essai pour les mariages.

image: wikimedia.org

A Rome, on pouvait stipuler différents types de mariages et l'un d'entre eux était celui formalisé par la cohabitation, plus précisément, après avoir passé une année dans la même maison. Si l'on avait des doutes sur le mariage à la fin de l'année, la femme devait quitter la maison et rester en dehors pendant trois jours, cela pour redémarrer la période d'essai pour une autre année.

9. Un père pouvait tuer sa fille qui s'était souillée par l'adultère.

image: wikimedia

Le pater familias pouvait punir quiconque a déshonoré sa famille, ainsi, s'il découvrait que sa fille ou sa femme avait été infidèle, il pouvait décider leur mise à mort!

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci