Voici comment les Perses produisaient de la glace dans le désert il y a 2400 ans - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Voici comment les Perses produisaient…
Un alano met bas pendant 19 heures... A la fin, ses maîtres restent sans voix 18 astuces liées à vos vêtements qui vous feront gagner du temps et de l'argent

Voici comment les Perses produisaient de la glace dans le désert il y a 2400 ans

8.856
Advertisement

Avez-vous déjà pensé combien cela devait être difficile pour nos ancêtres de se procurer de la nourriture, mais aussi de trouver un moyen de la conserver aussi longtemps que possible? Aujourd'hui, nous connaissons beaucoup de méthodes qui nous permettent de faire cela, et les réfrigérateurs sont en ce sens les plus importants.
Nos ancêtres, eux, pouvaient compter sur l'invention de systèmes de refroidissement ingénieux qui nous laissent encore aujourd'hui bouche bée. L'un des plus anciens systèmes était celui de l'évaporation, utilisé sur le territoire de la Perse, pour produire de la glace pendant la période hivernale et l'exploiter en été, autant pour la conservation des aliments que pour profiter de l'eau fraîche pendant les jours les plus chauds et secs.

A partir du IVe siècle avant J.-C., dans la région centrale de l'Iran, ont été construits des centaines de Yakhchāl, des glaciers constitués d'un matériau appelé sārooj caractérisé par la résistivité thermique.

En hiver, quelques morceaux de glace étaient transportés de la montagne à l'intérieur des Yakhchāl, situés dans les zones désertiques, pour ensuite commencer une production.

En plus de transporter la glace ici, les Perses avaient construit un système de canaux d'irrigation qui amenait l'eau à ces glaciers.

Advertisement

Le refroidissement de l'eau est une conséquence directe du mécanisme qui permet de laisser passer l'air dans la structure conique et de la garder froide.

Les trous à la base du Yakhchāl permettent à l'air d'entrer en faisant aller vers le bas l'air froid, tout en poussant celui chaud vers le trou sur la surface (ils ont des densités différentes).

En plus de la partie visible de la surface (environ 18 mètres de haut), le Yakhchāl est constitué également d'un bain souterrain, large et profond, où l'on stockait la glace et la nourriture.

Habituellement, entre deux glaciers, on construisait un long mur qui, grâce à l'ombre créé, aidait l'eau du nord à entrer fraîche dans le glacier.

image: payvand.com
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci