Voici l'efficace système de canaux souterrains avec lequel les Perses réussissaient à irriguer le désert - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Voici l'efficace système de canaux…
Il a sauvé 669 enfants des chambres à gaz ... et il ne sait pas qu’il est assis au milieu d’eux Une caméra plus petite qu’un grain de riz : quand la chirurgie atteint la plus haute précision

Voici l'efficace système de canaux souterrains avec lequel les Perses réussissaient à irriguer le désert

Par Baptiste
3.414
Advertisement

Depuis l’époque primitive, le besoin en eau a poussé l’être humain à se concentrer sur les moyens de la trouver et de l'exploiter même dans les environnements les plus hostiles. C'est pour cette raison que l’ingénierie concernant les systèmes d’irrigation est l’une des plus anciennes du monde. Son histoire commence dans la région du Moyen Orient, plusieurs siècles avant Jésus Christ et ce que nous vous présentons aujourd'hui est la technique inventée par la grande culture persane en 1000 av. j.-c. : de grands trous pratiqués dans les zones les plus sèches de l’actuelle Iran qui étaient en mesure de distribuer de l’eau à des kilomètres de distance.

 

Au début du premier millénaire av. J.-C., les Perses ont commencé la construction d’un système d’irrigation impressionnant qui a permis aux paysans d’avoir de l’eau malgré les longues périodes de sécheresse.

Les Qanats, c’est leur nom, sont des tunnels creusés à la main, assez grands pour accueillir un homme au travail.

image: iagua
Advertisement

La longueur d’un Qanat peut atteindre plusieurs dizaines de kilomètres et le long de son parcours, des canaux verticaux étaient creusés à 20-30 mètres de distance l'un de l'autre

Cela permettait d'enlever le matériel creusé sur le fond et de créer un système de ventilation et d’abris pour les travailleurs.

image: Wikipedia

Le canal souterrain principal partait des cours d'eau, habituellement dans les vallées montagneuse, et descendait légèrement vers le bas jusqu'à arriver près d’une ville.

image: Unesco.org
Advertisement

Cette méthode ingénieuse, entre autres choses, empêchait la dispersion de l’eau qui se vérifie en revanche dans les canaux ouverts en raison de l'évaporation ou de débordement.

Grâce à son incroyable efficacité, le système d’irrigation des qanats fonctionne toujours, non seulement en Iran (dans la ville de Gonabad, il y en a encore 37 000), mais aussi dans d’autres parties du monde.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci