Elle A Survécu à Trois Catastrophes Navales, Dont Le Titanic: Voici L'histoire De L'infirmière "insubmersible" - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Elle A Survécu à Trois Catastrophes…
Ce mendiant de 103 ans ne garde même pas un centime pour lui La marijuana atténue les effets de l'Alzheimer? Ces études semblent suggérer que oui

Elle A Survécu à Trois Catastrophes Navales, Dont Le Titanic: Voici L'histoire De L'infirmière "insubmersible"

8.462
Advertisement

Entre 1908 et 1914, l'industrie navale de Belfast, appelée Harland and Wolff Heavy Industries, a construit pour la compagnie maritime britannique White Star Line trois navires à passagers jumeaux qui allaient composer la "Classe Olympic". Les trois géants de la mer ont été employés différemment mais tous ont eu un destin semblable. Et c'est ainsi l'infirmière Violet Jessop est entrée dans l'histoire en survivant à pas moins de trois catastrophes navales.

Images de couverture: Wikimedia 1-2

Une société, trois accidents, et le même destin.

Les trois navires construits à Belfast étaient le Olympic (lancé en 1910), le Titanic (lancé en 1911) et le HMHS Britannic (lancé en 1914); Parmi eux, l'Olympic est connu comme le «frère chanceux», car il a été le seul à avoir un sort "normal". Le hasard a voulu que l'infirmière et la serveuse de cabine Violet Jessop soit à bord de chacun d'eux quand de très graves accidents se sont produits.

Violet était née en Argentine de parents irlandais et à l'âge de seize ans, après la mort de son père, elle a déménagé en Angleterre. En 1910, elle a commencé à travailler pour White Star Lines et l'année suivante, le 20 septembre, elle était à bord de l'Olympic lorsque la collision s'est produite avec le Hawke. Malgré les dégats, le navire n'a pas coulé, puis a été réparé et démolie en «fin du service» en 1935.

Le 10 avril 1912, Violet Jessop, 25 ans, était en service sur le Titanic: elle a fait partie des 710 personnes ayant réussi à trouver une place sur les rares canots de sauvetage, qui plus tard ont été sauvés par le navire RMS Carpathia. 1514 passagers sont morts.

Avec le début de la Première Guerre mondiale, le Britannic, qui était le plus grand et, en théorie, le plus sûr des trois transatlantiques, avait été converti en navire-hôpital. Le 21 novembre 1916, le navire a été vicitime d'une explosion de mines placées dans le canal de Kéa (Grèce) par un sous-marin allemand le mois précédent (SM U-73). En 57 minutes, le Britannic a coulé causant la mort de 30 personnes. Violet Jessop, encore cette fois-ci, a réussi à grimper sur un canot de sauvetage, même si elle a été frappée à la tête par un morceau d'hélice. Malgré ses graves blessures, elle a survécu, comme les autres fois et aussi quand, enfant, elle avait contracté la tuberculose.

Elle s'est éteinte en 1971, à l'âge de 84 ans.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Recevez les meilleurs articles!

Inscrivez-vous à Curioctopus.fr et ne manquez pas les meilleures histoires de la semaine.

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez la Confidentialité de Curioctopus.fr

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci