Elle A Sauvé La Vie De 150 Enfants En Se Faisant Passer Pour Leur Mère: Une Héroïne Que Peu De Gens Connaissent. - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Elle A Sauvé La Vie De 150 Enfants…
L'un des plus célèbres médecins britanniques? En réalité, c'était une femme... portant des vêtements d'homme .. 31 publicités absolument GÉNIALES, personne ne peut le nier !

Elle A Sauvé La Vie De 150 Enfants En Se Faisant Passer Pour Leur Mère: Une Héroïne Que Peu De Gens Connaissent.

2.297
Advertisement

Peu de gens le savent, mais le courage de cette femme a sauvé de nombreuses vies pendant l'une des périodes les plus sombres de l'histoire, la Seconde Guerre mondiale.

Elle s'appelle Marion Pritchard, elle est née en Hollande en 1920 dans une famille plutôt aisée. Marion se retrouve à devoir affronter avec tristesse le fléau du nazisme à 19 ans, lorsque les troupes allemandes envahissent son pays. Mais Marion ne s'est pas contentée d’être du côté de la Résistance, le destin lui avait réservé une tâche beaucoup plus difficile et complexe: prendre soin et sauver plus de 150 petites vies humaines ...

Quelques mois après l'invasion par l'Allemagne, Marion a séjourné en prison pour avoir protesté contre le régime.

Mais à sa libération, elle a été témoin d'un événement qui a changé sa vie: elle a vu des rafles et des enfants juifs jetés dans un camion, comme si c'étaient des objets.

Advertisement

Cette scène resta gravée dans l'esprit de Marion, elle se dit qu'elle ne permettra plus jamais plus une telle chose ..

.. c'est alors qu'elle a commencé à assister aux missions et à prendre soin des bébés et des enfants juifs en se faisant passer pour une mère sans mari!

Étant donné que Marion était une jeune femme non juive, son histoire était crédible et des enfants ont ainsi échappé aux griffes des rafles nazies.

Advertisement

Jusqu'à la fin de la guerre Marion a continué à aider les Juifs, surtout des enfants, et sauver plus de 150 âmes.

En 1981, le mémorial de l'Holocauste israélien lui a décerné le titre de «juste parmi les nations", un titre décerné aux non-Juifs qui ont risqué leur vie pour sauver des Juifs pendant la persécution nazie.

A la fin de la guerre, Marion a épousé un Américain, Anton Pritchard, qu'elle avait connu dans un camp où elle avait l'habitude de faire du bénévolat et elle demenaga ensuite dans le Vermont. Elle est devenue psychanalyste. Malheureusement, récemment, le 11 Décembre 2016, Marion est décédé à 96 ans, le monde entier n'oubliera jamais son geste, dicté par son altruisme pur et désintéressé!
Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Recevez les meilleurs articles!

Inscrivez-vous à Curioctopus.fr et ne manquez pas les meilleures histoires de la semaine.

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez la Confidentialité de Curioctopus.fr

Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci