Les scientifiques le confirment : à ce jour, la solution la plus efficace au changement climatique est de planter des arbres. Voici de combien nous en avons besoin - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les scientifiques le confirment : à…
Voici la surréaliste forêt sous-marine où les arbres poussent Les moustiques préfèrent piquer certaines personnes plutôt que d'autres : voilà pourquoi

Les scientifiques le confirment : à ce jour, la solution la plus efficace au changement climatique est de planter des arbres. Voici de combien nous en avons besoin

2.188
Advertisement

Les changements climatiques deviennent de plus en plus évidents. La température de notre planète continue d'augmenter, avec des étés et des hivers caractérisés par des températures de plus en plus extrêmes et des événements météorologiques sous toutes les latitudes.

La désertification, dans ce contexte, dévaste lentement ce qui était autrefois une végétation luxuriante. Pourtant, il y a un moyen d'endiguer tout cela. Et c'est plus simple que vous ne le pensez.

Certains États l'ont compris depuis longtemps. L'Australie (qui a décidé de planter plus de 50 millions d'arbres dans un futur proche) et les Philippines (qui ont promulgué une loi selon laquelle les étudiants doivent d'abord prouver qu'ils ont planté au moins 10 arbres pour avoir droit à leur titre d'études) ont atteint leur objectif : pour faire renaître notre planète, nous devons planter des arbres.

L'idée semble assez simpliste, mais Thomas Ward Crowther et Jean-François Bastin, chercheurs et écologistes de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), affirment qu'après avoir analysé d'autres solutions possibles, celle de planter des arbres apparaît comme la plus raisonnable et celle avec le plus de chance de réussite.

Les deux chercheurs de l'ETH, après avoir analysé environ 80 000 photos satellites de la planète, ont déclaré que la Terre dispose encore de 1,7 milliard d'hectares (une superficie aussi grande que les Etats-Unis et la Chine réunis), ce qui équivaut à environ 1,2 billion d'arbres.

Selon les estimations des deux chercheurs, un si grand nombre d'arbres pourrait capturer environ un tiers du dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère terrestre. Considérant que les arbres actuellement à la surface de notre planète capturent les deux tiers restants, le projet de Crowther et Bastin réduirait les émissions de dioxyde de carbone à presque zéro.

Dans des interventions récentes, Crowther a clairement indiqué que la plantation d'arbres pourrait ne pas suffire. Même si le projet devait être mis en œuvre immédiatement, il faudrait encore de nombreuses années avant que les premiers résultats ne soient visibles. La première chose à faire est donc de minimiser les émissions, puis de commencer à lancer des projets - comme celui-ci - qui peuvent permettre à notre belle planète de nous offrir à nouveau de l'air pur.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci