Cette Nigériane ramasse des pneus sur la route et les transforme en jolis meubles - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cette Nigériane ramasse des pneus sur…
Dire non à nos enfants : 10 conseils précieux pour devenir parents-négociateurs Avoir un chat à la maison est bon pour le cœur et l'esprit : voici 5 raisons d'en adopter un

Cette Nigériane ramasse des pneus sur la route et les transforme en jolis meubles

653
Advertisement

L'un des problèmes à l'origine de la pollution dans certaines régions de la planète est la très faible éducation de la population quant à la gestion des déchets : ce sont souvent les habitants eux-mêmes qui sont les premiers à contribuer à la pollution, transformant champs et plages en décharge en plein air.

Dans ces cas, la première étape de la restauration du paysage est d'éduquer les citoyens à éliminer correctement leurs déchets et à respecter l'environnement : c'est la mission d'Olabanke Banjo, une jeune Nigériane, qui élimine les vieux pneus de la route et des décharges pour leur donner une seconde chance.

Voici Olabanke Banjo, une fille du Nigeria, qui s'est fait connaître sur les réseaux sociaux pour son activité de recyclage.

Olabanke recycle des pneus usagés qui, dans son pays et dans d'autres parties de l'Afrique, sont fréquemment jetés dans les champs au bord des routes ou abandonnés au milieu des villes. 

Olabanke les récupère et les transforme en jolis meubles : chaises, poufs, tables et tabourets. Une fois le travail terminé, il est presque impossible de reconnaître la matière première, c'est-à-dire les pneus usés. 

Advertisement

Grâce à l'activité de cette jeune créatrice, un matériau très polluant devient un meuble de bureau, de magasin ou de maison. Beaucoup d'autres femmes s'inspirent désormais d'Olabanke, à la recherche de vieux pneus pour en faire des fauteuils et des chaises.

Olabanke a également fondé une association, Cyprus45Factory, qui vend des produits fabriqués à partir de pneus. Vous pouvez prendre contact sur son compte Instagram, mais un vrai site devrait arriver bientôt.

Olabanke raconte l'histoire du début de son aventure d'entrepreneuse : tout a commencé quand elle a vécu avec sa sœur à Lagos. Elle avait une pile de 20 vieux pneus que le voisin voulait faire jeter. Olabanke, qui a toujours été encline au recyclage et aux arts créatifs, les a convaincus de les conserver. Elle a donc fabriqué les premières chaises et, voyant que les gens appréciaient vraiment ce qu'elle créait, elle a continué.

Advertisement

L'activité d'Olabanke est très appréciée au Nigéria : beaucoup de gens y vivent dans des conditions d'extrême pauvreté et dans les maisons, il manque souvent des éléments essentiels. Recevoir quelque chose de coloré, solide et fonctionnel est un immense cadeau.

Certaines écoles accueillent également les créations d'Olabanke : les enfants rivalisent pour s'asseoir sur ses chaises colorées ! Cela peut paraître banal, mais dans un pays pauvre, un objet coloré et soigné est vu avec des yeux complètement différents.

Advertisement

Olabanke sait à quel point sa mission est importante : non seulement elle donne le sourire à ceux qui ont très peu de raisons de sourire, mais elle contribue aussi au changement environnemental qui doit nécessairement partir des gens.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci