C'est l'une des photos les plus célèbres du monde. Êtes-vous sûr de connaître son histoire? - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
C'est l'une des photos les plus célèbres…
C'est peut-être le seul panda brun existant au monde: découvrez cette adorable créature Le téléphone du bunker d'Hitler a été vendu aux enchères pour un prix incroyable

C'est l'une des photos les plus célèbres du monde. Êtes-vous sûr de connaître son histoire?

3.840
Advertisement

En regarder la célèbre photo prise sur la place Tiananmen à Pékin, d'un garçon devant une colonne de chars, on perçoit exactement la tension du moment et plus généralement de ces jours entrés dans l'histoire de la Chine. Tout le monde connaît cette image, devenue un symbole de résistance à la tyrannie mais peu de gens savent ce qui s'est passé vraiment à cette époque-là et ce qui a conduit tous ces véhicules blindés sur cette majestueuse place.

via: rainews.it

Le soulèvement chinois est l'un des nombreux qui ont eu lieu durant cette période de protestation contre les régimes communistes du monde entier.

Tout a commencé par un décès, celui du secrétaire national du Parti communiste, en avril 1989. Ses partisans sont descendus dans la place pour exprimer leurs condoléances à Hu Yaobang, mais le gouvernement ne tarda pas à donner des ordres à l'armée d'intervenir pour maintenir l'équilibre dans la place.

Le Premier ministre chinois, Li Peng, convaincu que la foule avait été manipulée par des puissances étrangères, a ordonné à l'armée d'intervenir.

Les manifestants, les étudiants, les travailleurs et les membres du parti se sont rendus compte de l'action de distorsion de leur présence par les médias de masse, destinée uniquement à rendre hommage à la figure du mort politique. Sur le journal national, ils étaient accusés de complot contre l'Etat et de fomenter des actions de rue.

La nouvelle a soulevé une vague de grèves et de manifestations conduisant 100 mille personnes sur la place Tiananmen. Tout le monde exprimait son mécontentement, les étudiants accusaient le gouvernement de népotisme et l'absence de débat avec le peuple, les travailleurs les bas salaires qu'ils percevaient.

Advertisement

Après 12 jours de faux équilibre entre l'armée et les manifestants, la situation a dégénéré le 4 juin: l'armée a ouvert le feu sur les milliers de personnes présents sur la place.

Le nombre de victimes est encore aujourd'hui inconnu, en effet, le gouvernement chinois n'a jamais annoncé les données officielles, en essayant de dissimuler rapidement le fait aux yeux du monde entier.

L'action a commencé dans la nuit du 3 juin. Dès les premières heures, des centaines de personnes ont été écrasées par le mouvement inarrêtable des chars.

Les jours suivants ont été marqués par autant, sinon plus de violence: les manifestants avec la famille des victimes ont tenté de reconquérir la place blindée par les forces de l'ordre. L'armée n'a alors pas hésité à les fusiller par derrière. Dans les hôpitaux, l'ordre était de ne pas accepter les blessés impliqués dans ces violences et le service d'ambulance fut interrompu.

C'est seulement le 9 Juin qu'a eu lieu un discours officiel de la part d'un membre du gouvernement. C'était celui de Deng Xiaoping, la plus haute autorité du Parti communiste chinois.

Ses paroles confirment les soupçons des manifestants lors des premiers jours de protestation. L'homme a déformé complètement les faits en parlant d'une intervention de l'Etat pour réprimer une révolte pilotée par les forces occidentales.

En quelques jours, le gouvernement a repris le contrôle de la ville: s'en est suivie l'expulsion de toutes les personnes considérées comme impliquées dans l'organisation de la manifestation et l'investiture de nombreux personnages ambigus aux postes du gouvernement.

Ce jeune homme, surnommé "le manifestant inconnu" ou "l'homme au tank", est devenu le symbole de cette rebellion et de manière générale, des manifestations du monde entier.

La photo a été prise le 5 juin 1989, le lendemain de la répression violente de la place. Les photos représentant le jeune homme ont fait le tour du monde, mais la plus célèbre reste celle de Jeff Widener: l'homme s'arrête devant un char armé en marche, avec un sac et une veste à la main. Il allait alors monter sur le véhicule pour parler aux militaires. Son geste est devenu le symbole de la liberté mais l'identité de l'homme reste encore aujourd'hui inconnue.

Si le monde occidental considère les émeutes de la place Tiananmen comme un événement clé de l'histoire du XXe siècle, en Chine, le sujet demeure tabou: toutes les traces de l'épisode ont été effacées et le nombre de victimes est inconnu. Chaque année, le jour de l'anniversaire du massacre, les médias sont tenus sous contrôle, à commencer par les réseaux sociaux, et les célébrations se tiennent sous un climat de haute tension.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci