Ils entrent dans une grotte et trouvent des dessins d’il y a 30 000 ans : la découverte redéfinit l’histoire - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ils entrent dans une grotte et trouvent…
16 phénomènes spectaculaires créés par Mère Nature que vous ne connaissiez probablement pas... Un médecin lui a conseillé d’avorter: 15 mois après, elle et sa fille envoient cette lettre

Ils entrent dans une grotte et trouvent des dessins d’il y a 30 000 ans : la découverte redéfinit l’histoire

4.662
Advertisement

En 1994, le spéléologue Jean-Marie Chauvet a découvert dans la région de l’Ardèche une grotte qui allait changer pour toujours ce que nous savions sur l’art préhistorique. Accompagné de deux collègues, Chauvet a décidé d’explorer cette zone parce qu’il était convaincu qu'elle cachait des découvertes importantes et ainsi, après une recherche longue et exigeante, il est tombé sur une grotte contenant des peintures murales datant du paléolithique supérieur (il y a 40 000-10 000 ans).

Les explorateurs croient que l’entrée de la grotte a été bloquée par une série de glissements de terrain qui s’est produite il y a environ 21 500 ans. C'est cette accumulation de débris qui a permis la parfaite préservation de l’écosystème que la grotte renferme.

Advertisement

Le site archéologique découvert par Chauvet cachait un millier d'œuvres dont des peintures et des gravures. Parmi eux, il y a quelque 447 représentations de 14 différentes espèces animales.

Outre la qualité inhabituelle de la technique de peinture, ce qui frappe, c'est l'importance des représentations d’animaux dangereux comme les félins, les mammouths et les rhinocéros, par rapport aux animaux plus communs (chevaux et bisons).

Advertisement
image: Wikipedia

L'ensemble des reliques est d’un grand intérêt scientifique.

image: Imgur
Advertisement
image: Wikipedia

Dans un premier temps, les experts avaient du mal à croire que le site remontait à la période Paléolithique supérieur à cause de la précision des oeuvres à l’intérieur de la grotte.

Advertisement

Les dernières publications scientifiques (2012) ont confirmé la datation obtenue avec la technique du radiocarbone, stipulant que le travaux datent d’il y a environ 30.000 ans.

image: Imgur

Cela signifie que les peintures de Chauvet sont les plus anciennes et les plus élaborées jamais retrouvées et cela chamboule toute nos croyances sur les habilités cognitives des êtres humains de cette époque-là.

image: Imgur
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci