Cette photo de loups a été largement critiquée, mais sa signification est une grande leçon pour tous - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cette photo de loups a été largement…
La puissance évocatrice de la photographie: 17 images qui nous vont droit au cœur 11 photos touchantes qui démontrent que le

Cette photo de loups a été largement critiquée, mais sa signification est une grande leçon pour tous

43.392
Advertisement

L'homme, depuis la nuit des temps, a apprivoisé les animaux, les a dressés pour les utiliser dans ses activités de chasse, de défense, mais aussi pour sa compagnie et jouer. Mais il ne faut pas oublier qu'eux aussi peuvent nous donner des leçons de vie avec leur comportement. En effet, dans de nombreux cas, les animaux ont agi mieux que l'homme, freiné par son égoïsme latent et son manque de solidarité.

Un bon exemple vient de cette meute de loups, immortalisé lors d'un déplacement dans la neige, en file indienne, et chacun à sa place. Voici ce qu'a découvert la chercheuse Barbara Bach Hermel, et pourquoi nous devons apprendre d'eux.

Cette image, partagée par des millions de personnes, a été l'objet de nombreuses controverses au sujet de sa fiabilité. Indépendamment de cela,  sa valeur symbolique et éducative est élevée et témoigne que l'humanité est fatigué de l'égoïsme et qu'il ressent la nécessité d'une plus grande solidarité.

Un meute de 25 loups se déplace dans la neige, dans le Parc National Wood Buffalo, au Canada.

Cela peut ressembler à une photo normale, mais c'est l'image de la hiérarchie qui prévaut au sein de la meute.

Les premiers loups, ceux du cercle jaune, sont des loups âgés ou malades: ils décident du rythme de la marche. Si le front avait été mené par des animaux en pleine santé, le reste de la meute aurait du mal à suivre la vitesse établie. Il y a une autre raison pour laquelle les loups les plus faibles se trouvent dans les premières places: en cas d'embuscade frontale, ce seront les premiers à être sacrifiés, pour préserver les plus jeunes.

Ensuite suit le groupe des loups les plus forts, qui s'occupera de la défense de la meute. Au centre se trouve le reste du groupe, les mâles les moins forts, les femelles et les petits. Derrière eux, un autre groupe de loups dédiés à la défense.

Le dernier loup est le mâle alpha, de cette position surveille l'ensemble du troupeau.

Advertisement

Beaucoup ont mis en doute la véracité de cette reconstruction. Il n'y a aucune certitude que cette disposition reflète précisément la hiérarchie du groupe, bien que les biologistes confirment l'existence d'une pyramide sociale rigide au sein de

Les loups ont à l'intérieur des meutes des règles rigides: tous les membres doivent les respecter, sous peine d'exclusion à la suite d'un rude combat.

L'ordre social est maintenu grâce au contrôle qu'exerce le mâle alpha sur l'ensemble du groupe. Avec sa partenaire, la femelle bêta, ils soigent et augmentent la dimension du troupeau.

Selon certains, les loups en début de file ne sont pas ceux malades et vieux, mais la femelle bêta : c'est elle qui décide de la direction à suivre, pour économiser au maximum les énergies.

Que ce soit vrai ou non, beaucoup de gens ont apprécié cette photo et son explication, pour une raison très spécifique.

Les gens sont fatigués de l'individualisme qui prévaut dans la société moderne: dans des occasions de plus en plus rares, nous nous retrouvons en groupe, nous établissons des règles à suivre et nous sommes en mesure de créer une coexistence pacifique. Mais on se regroupe surtout par commodité, souvent une commodité à des fins économiques.

Ce n'est qu'un dicton, mais dans le passé de nombreux exemples confirment sa validité: l'union fait la force.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci