Une biche refuse d’abandonner l’homme qui lui a sauvé la vie - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une biche refuse d’abandonner l’homme…
Son maître l'a abandonné dans un parc, mais quelqu'un décide de tenter l’impossible Une fois par jour ces 2 immenses statues offrent un spectacle unique et fascinant

Une biche refuse d’abandonner l’homme qui lui a sauvé la vie

6.169
Advertisement

Un jour une biche a donné naissance à deux petits dans le jardin de cet homme, près des bois. Tout d'abord content pour cet événement, il a pris conscience que l’un d’eux avait un problème à l’articulation de la patte avant.

Même s'il était conscient que jamais, en aucune circonstance, il fallait traiter des animaux sauvages comme des animaux de compagnie, il a décidé d’intervenir pour éviter la mort certaine du faon.

Découvrez cette histoire qui semble vraiment le script d’un film de Disney... et pourtant c’est vrai !

Le petit n'arrivait pas à rester débout, et sa mère a dû l'abandonner.

Les nombreux prédateurs de la zone ont commencé à sentir l'odeur, alors l’homme a décidé de la ramener chez lui.

Advertisement

La petite a rencontré alors tous les autres membres de la famille...

Il lui a créé une sorte de plâtre pour maintenir et renforcer l’articulation.

Elle a vite repris des forces...

... toujours sous le regard protecteur de ses amis.

C'était une famille heureuse, mais l’homme savait que la petite appartenait au bois.

Plusieurs soirs de suite il a essayé de l’emmener là où paissaient les cerfs...

... mais elle n'a rien voulu entendre.

Un soir, elle put enfin rejoindre sa vraie famille.

Quelque temps plus tard, conclut l’homme, ils ont vu leur amie, maintenant visiblement grandie et très agile.

 

Mission accomplie !

Regardez la Vidéo:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci