Des photos de la NASA montrent la combinaison spatiale telle qu'on ne l'avait jamais vue : sans bras ni visière

par Baptiste

30 Mai 2024

Tests de la NASA en Arizona pour préparer le retour sur la Lune avec la mission Artemis III
Advertisement

Que la NASA ait l’intention de retourner sur la Lune avec un équipage humain n’est clairement pas un mystère. En préparation de la mission Artemis III, en effet, l’agence spatiale américaine a testé certaines nouvelles technologies conçues pour les futures sorties lunaires. Pour ce faire, elle a envoyé quelques astronautes dans un champ volcanique dans l’État de l’Arizona, mais avec un équipement vraiment particulier. Voyons de quoi il s’agit !

Advertisement

La raison des essais de la NASA en Arizona

NASA/Josh Valcarcel

Nous sommes en Arizona, aux États-Unis, plus précisément dans le champ volcanique de San Francisco, constitué de plus de 500 fissures volcaniques. Il s'agit d'un environnement idéal, parmi ceux disponibles ici sur Terre, pour tester l'équipement qui permettra de se rendre sur la Lune avec la mission Artemis III. Après avoir enfilé des combinaisons spatiales particulières, les astronautes ont simulé des sorties lunaires afin d'être prêts à toute éventualité.

Les tests ont été réalisés par deux équipes différentes de la NASA. La première équipe est composée de contrôleurs de vol et de scientifiques du Johnson Space Center, qui surveillent à distance les activités des astronautes. La deuxième équipe, en revanche, est constituée d'ingénieurs qui travaillent sur le terrain, menant les "sorties lunaires" dans le désert de l'Arizona.

Advertisement

Tout est prêt pour la mission Artemis III ?

NASA/Josh Valcarcel / NASA

Lors des quatre sorties lunaires simulées par la NASA, les équipes ont utilisé des écrans en réalité augmentée et une navigation avec des phares lumineux. Cependant, en regardant les photos partagées, on remarque clairement le design particulier des combinaisons spatiales utilisées par les astronautes : elles semblent incomplètes.

La vérité est que les tests pour Artemis III se déroulent dans différents endroits et ont des objectifs divers. En Arizona, il n'est pas nécessaire de tester l'intégralité des combinaisons spatiales, mais plutôt d'évaluer le fonctionnement de certaines composantes lors d'une sortie à la surface de notre satellite. Ce sont des simulations dont l'importance pour la réussite des missions est trop souvent sous-estimée. En réalité, grâce à des tests comme celui mené en Arizona, il est possible de s'entraîner dans des conditions géologiques similaires à celles présentes sur la Lune.

De l'Arizona au pôle sud de la Lune

NASA/Josh Valcarcel

Les sorties lunaires simulées avec les étranges combinaisons spatiales représentent actuellement la simulation la plus fidèle de la mission Artemis III jamais réalisée jusqu'à présent. Par ailleurs, le désert de l'Arizona présente des conditions très similaires au sol lunaire que les astronautes s'apprêtent à fouler.

Les tests sur le terrain ont pour objectif principal d'évaluer au mieux les défis que la mission Artemis III rencontrera au pôle Sud de la Lune. Parmi ceux-ci figurent la collecte de données et les communications avec l'équipe de contrôle de vol et l'équipe scientifique à Houston. En somme, il ne reste plus beaucoup d'années avant le retour d'un équipage sur la Lune, et il est crucial que tout soit organisé dans les moindres détails. Il y aura peut-être des imprévus, mais cela ne signifie pas que l'on ne puisse pas être préparé, par exemple après avoir marché avec d'étranges combinaisons spatiales dans le désert de l'Arizona...

Advertisement