Découverte d'une planète qui semble faite de barbe à papa : "Nous ne pouvons pas expliquer comment elle s'est formée"

par Baptiste

19 Mai 2024

Advertisement

En dehors de notre système solaire, il existe plusieurs planètes que l'on pourrait qualifier de "singulières" et que, dans bien des cas, les astronomes ne parviennent pas à expliquer, comme la dernière "arrivée" : la planète qui semble être faite de barbe à papa.

Advertisement

WASP-193 b, la planète super molle

Freepik

L'Univers est si vaste et rempli de corps célestes que les découvertes de nouvelles exoplanètes, c'est-à-dire des planètes situées en dehors de notre système solaire, sont relativement fréquentes. Cependant, certains des nouveaux mondes détectés attirent l'attention en raison de leurs caractéristiques pas communes. Le dernier en date est l'un d'entre eux : sa composition est extrêmement molle et légère, au point qu'on pourrait le comparer à de la barbe à papa.

D'une largeur environ 1,5 fois supérieure à celle de Jupiter, cette exoplanète a été baptisée WASP-193 b. Bien qu'elle soit plus large que notre géante gazeuse, sa masse ne représente que 0,139 fois celle de Jupiter, ce qui en fait la deuxième planète la plus légère de la longue liste de mondes présentant cette caractéristique. Cette liste comprend en effet 5 400 planètes, et la seule à surpasser WASP-193 b est Kepler-51 d, un monde semblable à Neptune. Mais où se trouve cette "planète de barbe à papa" ?

Advertisement

Des planètes énormes avec une faible densité : un mystère depuis des années

WASP-193 b se trouve à environ 1 200 années-lumière de notre planète et orbite autour de son étoile à une distance équivalente à 0,7 fois celle entre le Soleil et la Terre. Il ne lui faut que 6,2 jours pour compléter une orbite. Avec cette découverte, une nouvelle pièce s'ajoute au merveilleux puzzle de l'univers. Khalid Barkaoui du MIT, Massachusetts Institute of Technology, et co-auteur de la découverte, a expliqué : "Trouver ces objets géants avec une densité aussi faible est vraiment, vraiment rare. Il existe une classe de planètes appelées Jupiters enflées et ce qu'elles sont reste un mystère depuis 15 ans. WASP-193 b est un cas extrême de cette classe."

WASP-193 b a été découvert par l'équipe du MIT grâce au système WASP, Wide Angle Search for Planets, qui dispose de deux observatoires robotiques, l'un pour l'hémisphère nord et l'autre pour l'hémisphère sud, en plus de nombreux télescopes.

Le mystère de la formation de la planète "barbe à papa"

Freepik

L'enflé et moelleuse planète gazeuse a été détectée par le système WASP en observant les minuscules réductions de la lumière stellaire causées par son transit devant son étoile. Julien de Wit, du Département des sciences de la Terre, de l'atmosphère et des planètes du MIT et membre de l'équipe, a déclaré : "En général, les grandes planètes sont assez faciles à détecter parce qu'elles sont généralement massives et exercent une grande attraction sur leur étoile. Mais ce qui est compliqué avec cette planète, c'est que, même si elle est grande, énorme, sa masse et sa densité sont si faibles qu'il était en réalité très difficile de la détecter uniquement avec la technique de la vitesse radiale. C'était une avancée intéressante."

Les observations avec WASP ont pris quatre ans pour obtenir un signal très léger mais détectable. Cependant, WASP-193 b semble contredire les concepts actuels relatifs à la formation des planètes en étant extrêmement "moelleuse", comme l'a expliqué Francisco Pozuelos, co-auteur de la découverte et chercheur à l'Institut d'astrophysique d'Andalousie : "Nous ne savons pas où placer cette planète dans toutes les théories de formation que nous avons actuellement, car elle est une anomalie parmi toutes. Nous ne pouvons pas expliquer comment elle s'est formée sur la base des modèles évolutifs classiques."

La barbe à papa a une densité d'environ 0,05 gramme par centimètre cube, tandis que celle de la planète est de 0,059. D'où la comparaison. Celle de la Terre, en revanche, est de 5,5 grammes. "La raison pour laquelle elle est comparable à la barbe à papa, c'est qu'elles sont toutes deux principalement constituées de gaz légers plutôt que solides. La planète est fondamentalement super moelleuse et il est difficile de penser à un matériau analogue à l'état solide", a précisé Barkaoui. On pense que WASP-193 b est constitué, comme Jupiter, principalement d'hélium et d'hydrogène.

Advertisement