Une ophtalmologue montre ce que c'est que de faire ses courses avec différents degrés de myopie grâce à un curieux instrument

par Baptiste

25 Mai 2024

Advertisement

Pour beaucoup de gens, faire ses courses sans lunettes peut être une expérience compliquée, à laquelle tout le monde ne peut pas s'identifier. Mais une vidéo nous propose de regarder le monde à travers les yeux des autres, ou plutôt le supermarché.

Advertisement

Faire du shopping sans lunettes : voici ce que voient de nombreuses personnes

Tout le monde n'a pas une vue parfaite et optimale et, pour beaucoup, le port de lunettes ou de lentilles de contact est essentiel. Mais il peut arriver de sortir de chez soi en oubliant de les porter et, à ce stade, les choses peuvent se compliquer...

Une vidéo publiée sur Instagram et inspirée par la page interesting_retinal_cases, qui s'occupe justement du bien-être des yeux, a montré ce que c'est que d'être dans un supermarché sans lunettes pour ceux qui en ont besoin. En effet, ceux qui n'ont pas besoin de ces aides ont du mal à imaginer ce que voient les yeux des autres et à s'identifier à cette situation. En plus des longs couloirs des allées à naviguer et des obstacles à éviter, il y a le problème des produits sur les étagères : ils sont nombreux, petits et très différents les uns des autres. Ainsi, la jeune ophtalmologiste Jennifer Tsa, fondatrice de Line of Sight, a voulu donner une petite mais significative démonstration de ce que beaucoup vivent chaque jour.

Advertisement

Découvrir ce que voient les autres : il suffit de peu

La vidéo commence par la description "faire les courses sans lunettes". Jennifer, qui se trouve à l'intérieur d'un supermarché, montre une palette de rétinoscopie optique, avec des lentilles allant de -0,5 à -15. En positionnant les lentilles devant la caméra du téléphone, qui cadre les différents rayons du supermarché, l'ophtalmologiste montre comment la vision change à mesure que les degrés diminuent. On passe d'une "vision normale", à -1,00, à -2,00, à -3,00, à -4,00, à -6,00, jusqu'à -8,00. La vidéo montre un niveau de flou croissant, qui rend presque impossible de distinguer les détails à la dernière étape.

"Quelle est votre degré de vue ? Mentionnez quelqu'un pour lui montrer comment est votre vue", écrit le Dr Tsai, invitant les internautes à partager la vidéo pour sensibiliser à la vue, qui, très souvent, représente littéralement un point de vue subjectif et non uniforme pour tous. La vidéo a attiré de nombreux visionnages et autant de commentaires : les internautes ont apprécié cette représentation du problème, tant les personnes concernées que celles qui ne le vivent pas personnellement.

Commentaires des internautes sur la vidéo "Faire ses courses sans lunettes"

"Vous vivez comme ça ?" écrit une internaute étonnée et surprise, tandis qu'une autre s'exclame : "Quiconque dépasse les -4 vit dans une dimension complètement différente." Une mère partage son expérience indirecte : "Mon fils est à -8,25 et -8,75. Dès qu'il a mis ses lunettes, il ne les a plus jamais enlevées. Une soir, avant de se coucher, il m'a dit : 'Maman, est-ce que je peux dormir avec mes lunettes ? Je veux voir mes rêves.'"
En revanche, quelqu'un partage sa propre expérience : "J'ai 18 ans et l'année dernière j'ai reçu ma première paire de lunettes de vue. J'ai été sincèrement surpris de voir à quel point le monde était net, je pensais qu'il était un peu flou pour tout le monde."

Une vidéo qui non seulement fait sentir les personnes concernées moins "incomprises", mais qui diffuse de manière simple et en même temps efficace et intuitive la conscience de quelque chose que tout le monde ne peut pas comprendre personnellement. Voir le monde avec les yeux des autres et changer de perspective devient ainsi non seulement facile, mais aussi utile et instructif.

Advertisement