Au cours d'une plongée sous-marine, il découvre une énorme quantité de pièces de monnaie romaines sur les fonds marins italiens

par Baptiste

17 Novembre 2023

Au cours d'une plongée sous-marine, il découvre une énorme quantité de pièces de monnaie romaines sur les fonds marins italiens
Advertisement

Que diriez-vous si, lors d'une plongée sous-marine, vous découvriez un trésor inattendu au fond de l'eau ? C'est ce qui est arrivé à un homme ordinaire lorsqu'il a découvert des pièces de monnaie très anciennes.

Un plongeur trouve d'anciennes pièces de bronze en Sardaigne

Un plongeur trouve d'anciennes pièces de bronze en Sardaigne

MiC_Italia/Youtube

Celui qui pratique la plongée sous-marine est un grand amateur des eaux, des fonds marins et de tout ce qui peuple le monde sous-marin. Beaucoup sont passionnés par cette activité, qui requiert un certain niveau de préparation et aucune improvisation : cependant, lors des plongées, on s'attend à rencontrer une variété de poissons, d'algues et de coraux suggestifs et fascinants, mais il peut également arriver de faire des découvertes inattendues.

Dans ce cas, particulièrement enthousiasmant : un plongeur a découvert, dans les fonds méditerranéens de la côte nord-est de la Sardaigne, la deuxième plus grande île d'Italie, plus précisément dans la région d'Arzachena, dans la province de Sassari, des anciennes pièces de monnaie en bronze datant du début du IVe siècle après J.-C. Au cours de sa plongée, l'homme a été attiré par quelques objets métalliques situés à faible profondeur, donc peu loin de la côte.

Advertisement

Les pièces de monnaie romaines trouvées en Méditerranée sont au nombre d'au moins 30 000

Les pièces de monnaie romaines trouvées en Méditerranée sont au nombre d'au moins 30 000

MiC_Italia/Youtube

Après avoir compris qu'il s'agissait très probablement d'objets antiques, il a alerté les autorités compétentes pour signaler la présence de ces objets. Le lendemain, le Service archéologique sous-marin de la Surintendance archéologique, Beaux-Arts et Paysage de Sassari et Nuoro, en collaboration avec le Service sous-marin des Carabinieri de Sardaigne et les Carabinieri du Service de Protection du Patrimoine Culturel, a effectué une inspection dans la zone sous-marine indiquée par l'homme, avec l'aide du Service de plongée des Carabinieri de Cagliari et des pompiers de Sassari. La police nationale, les Capitaineries de port et la Guardia di Finanza étaient également présents.

Après avoir découvert les grandes pièces de monnaie et les avoir ramenées sur la terre ferme, les objets ont été pesés, estimant un total d'environ 30 000 à 50 000 pièces. Un nombre nettement supérieur à celui trouvé en 2013 à Seaton, au Royaume-Uni, qui était précisément de 22 888.

Pièces de monnaie romaines antiques sur les fonds marins italiens : elles datent du IVe siècle après J.-C.

Pièces de monnaie romaines antiques sur les fonds marins italiens : elles datent du IVe siècle après J.-C.

Ministero della Cultura

Les plongées d'inspection ont identifié la présence de deux grandes zones où les follis, nom donné aux pièces de bronze introduites par Dioclétien, empereur romain, en 296 après J.-C. et utilisées également par la suite dans la monnaie byzantine, ont été dispersées. Les macro-zones contenant les objets se trouvent dans une vaste étendue de sable située entre la plage et la posidonie, une sorte de prairie sous-marine abritant des organismes animaux et végétaux complexes et variés. En raison de sa configuration, elle pourrait cacher les restes d'un navire naufragé.

Les pièces découvertes sont dans un état de conservation optimal, à l'exception de quatre follis assez compromises, mais qui restent tout de même identifiables. La datation estimée va de 324, soit de la frappe de Licinius, à 340 après J.-C., époque de la frappe de Constantin le Grand. L'hypothèse est soutenue par la présence du visage de l'empereur romain et de tous les membres de la famille césarienne, mais pas seulement : l'absence de centenionales, des pièces d'argent frappées à partir de 346 après J.-C., confirme la datation estimée. Les objets recueillis proviennent de la plupart des ateliers impériaux actifs à l'époque, à l'exception de ceux d'Alexandrie, Carthage et Antioche.

Autres objets trouvés avec des pièces de monnaie romaines dans les fonds marins italiens

Autres objets trouvés avec des pièces de monnaie romaines dans les fonds marins italiens

Ministero della Cultura

Luigi La Rocca, directeur général de la section Archéologie, Beaux-Arts et Paysage du ministère de la Culture, a déclaré : « Le trésor découvert dans les eaux d'Arzachena représente l'une des découvertes de pièces de monnaie les plus importantes de ces dernières années et met une fois de plus en lumière la richesse et l'importance du patrimoine archéologique que les fonds marins de nos mers, traversés par des hommes et des marchandises depuis les époques les plus anciennes, conservent encore. Un patrimoine extraordinaire mais aussi très fragile, constamment menacé par des phénomènes naturels et par l'action de l'homme, sur la protection duquel le ministère, à travers l'action de ses structures centrales et périphériques, a développé des méthodologies et des techniques de récupération et de conservation d'une efficacité extraordinaire et mis en œuvre des stratégies innovantes de valorisation. »

Dans les fonds d'Arzachena, parmi les algues, ont également été découverts, aux côtés des pièces de monnaie, des vestiges appartenant à des amphores d'origine africaine et certaines d'origine orientale. Les opérations de tri des pièces, ainsi que celles de restauration et de conservation, permettront de découvrir d'autres détails concernant cette incroyable découverte sous-marine.

Advertisement