Une directrice d'école interdit les téléphones, les piercings et même les rencontres amoureuses au sein de l'établissement

par Baptiste

19 Mai 2023

Une directrice d'école interdit les téléphones, les piercings et même les rencontres amoureuses au sein de l'établissement
Advertisement

L'école représente un moment fondamental pour tous les individus, non seulement parce que c'est un lieu d'apprentissage, mais surtout parce que c'est un moment de socialisation, où l'on interagit avec ses pairs. Or, souvent, à cause d'éléments perturbateurs comme, par exemple, les téléphones, la socialisation et l'apprentissage se trouvent fortement réduits, c'est pourquoi certaines écoles ont décidé d'interdire l'utilisation des smartphones.

La directrice impliquée dans l'affaire que nous allons évoquer est peut-être allée un peu plus loin, car elle a non seulement décidé d'interdire les smartphones, perçus comme une distraction, mais elle a également choisi d'interdire les piercings et même les rencontres amoureuses au sein de son établissement. 

via Los Andes

Advertisement
Melquisedec70/twitter

Melquisedec70/twitter

La directrice de l'école Misael Pastrana Borrero de Rivera à Huila, en Colombie, Olga Narváez, est devenue célèbre sur les réseaux sociaux pour avoir fait un discours devant tous les élèves, dans lequel elle a énuméré les nombreuses restrictions qu'elle allait instaurer. Selon elle, plusieurs détails peuvent distraire les élèves et limiter leur apprentissage, en premier lieu le smartphone.

Mais la directrice de l'établissement ne s'est pas contentée d'interdire les téléphones, elle a ajouté à la liste les casquettes, les pulls de couleurs vives, les cheveux longs et colorés, les piercings, mais surtout elle ne veut pas qu'il y ait de rencontres amoureuses à l'intérieur de l'école. Il a également précisé que son établissement n'est pas responsable des élèves qui ne respectent pas ces restrictions.

Dans son discours, Narváez invite les parents à soutenir ses choix, mais s'ils sont opposés à ces règles, ils sont libres de changer leurs enfants d'école, car elle estime que les cheveux colorés ou les piercings ne sont pas nécessaires à l'expression de la personnalité.

Advertisement
Melquisedec70/twitter

Melquisedec70/twitter

L'attitude de la directrice a suscité un grand débat sur les réseaux sociaux. De nombreux utilisateurs se sont opposés à ses mesures, les jugeant excessives, car chacun devrait être libre d'exprimer sa personnalité : "Il est juste d'interdire les smartphones pendant les heures de cours, mais le reste est excessif". D'autres, revanche, sont venus défendre ses actions, car ils estiment que des règles sont nécessaires au sein de l'institution éducative.

Qu'en pensez-vous ? Ces règles sont-elles justes ou trop restrictives ?

Advertisement