Sa famille n'accepte pas son nouvel aspect : "J'aime mes lèvres énormes, maintenant je ressemble à une Barbie"

par Baptiste

29 Janvier 2023

Sa famille n'accepte pas son nouvel aspect : "J'aime mes lèvres énormes, maintenant je ressemble à une Barbie"
Advertisement

Tout le monde doit composer en permanence avec son apparence, mais il arrive souvent qu'en se regardant dans le miroir, on ne s'aime pas. Beaucoup de gens voient des éléments, souvent insignifiants, d'eux-mêmes qu'ils n'aiment pas et qu'ils aimeraient changer, mais ce n'est pas toujours aussi simple. Dans certains cas, un entraînement sportif ou un maquillage peut suffire, d'autres fois une intervention est nécessaire.

La femme de cette histoire n'aimait pas son apparence "naturelle" et a décidé de recourir à la chirurgie esthétique pour ressembler le plus possible à une poupée Barbie. Bien que sa famille s'y soit opposée, elle a choisi de suivre cette voie. 

via itsdollymix/TikTok

Advertisement
itsdollymix/TikTok

itsdollymix/TikTok

La femme de 29 ans est principalement connue sous le pseudonyme de Dolly Mix, elle est issue d'une famille privilégiée, qui a des contacts avec la famille royale. Cependant, elle ne s'est jamais sentie faire partie de ce monde. Elle n'aimait pas l'étiquette, mais surtout, elle n'aimait pas sa propre apparence. En grandissant, elle a toujours voulu ressembler à une poupée Barbie. Elle semble avoir réussi à atteindre son objectif.

Elle a donc décidé de recourir à la chirurgie esthétique pour changer complètement son apparence. Après avoir dépensé plus de 10 000 livres (environ 11 000 euros), elle semble être une autre personne. Méconnaissable.

Advertisement
plasticdollymix/Instagram

plasticdollymix/Instagram

"Si je devais utiliser, explique la femme, un mot pour décrire mon apparence, j'utiliserais 'poupée'. Mon objectif est de donner l'impression que je suis en plastique. Ma famille a toujours été contre ma décision, c'est pourquoi je ne les vois plus depuis des années. J'ai rompu tous les rapports que j'avais avec mes proches. Ils utilisaient toujours de mauvais mots pour me décrire. Pour pouvoir être moi-même, j'ai déménagé à Londres, j'ai dû quitter ma ville natale, Bath".

 

plasticdollymix/Instagram

plasticdollymix/Instagram

Sa famille n'apprécie pas son aspect, mais c'est grâce à son changement qu'elle a pu créer sa propre entreprise. Tout d'abord, elle a ouvert une page Instagram (plasticdollymix) qui a atteint plus de 17 000 followers, puis elle a lancé une ligne de vêtements, sur les vêtements qu'elle vend ses slogans : "bimbo" et "Barbie".

Que pensez-vous de son choix ?

Advertisement