Un prêtre refuse de baptiser un enfant : "Les parents vivent dans le péché"

Baptiste

29 Octobre 2022

Un prêtre refuse de baptiser un enfant :
Advertisement

Il arrive souvent que les familles aient une église de référence et un curé de confiance, si bien qu'elles souhaitent que ce soit lui qui célèbre tous les services de cette unité familiale, du baptême au mariage, en passant par la confirmation.

En fait, les parents souhaitent souvent que leurs enfants reçoivent les sacrements dans l'église où ils les ont reçus. De cette façon, une sorte de tradition est créée et entretenue.

Cette fille voulait que le pasteur de son église baptise sa fille, mais il a refusé. Mais quelle était donc la raison de ce refus ? 

via Wlbt

Advertisement

Cette jeune femme de 18 ans s'appelle Kamri McLendon et, avec son partenaire Tristan Mcphail, elle a donné naissance à une petite fille. Tous deux auraient souhaité que le curé de l'église, qu'ils fréquentent avec leurs familles depuis des années, la baptise, mais il s'y est opposé. Aujourd'hui, le couple est donc contraint de chercher une alternative.

Le pasteur a justifié son refus en soulignant que les parents de l'enfant "vivent dans le péché", c'est-à-dire qu'ils ont une fille sans être mariés. La femme a voulu raconter son histoire, via un post sur sa page Facebook, en soulignant que le pasteur était déjà au courant de la situation et qu'il avait initialement accepté de célébrer le service, pour ensuite changer d'avis soudainement et sans explication.

Par la suite, le révérend a décidé d'envoyer une lettre à la femme expliquant que son choix était dicté par le fait que s'il acceptait de baptiser l'enfant, ce serait un mauvais exemple pour les autres jeunes, car "le baptême est un pacte entre Dieu et les parents. Ces derniers promettent d'élever leur enfant dans la foi chrétienne, avec tout ce que cela implique. Or, vous y contrevenez actuellement. Je ne peux pas, en bonne conscience, effectuer cette cérémonie à ce stade".

La réponse de Kamri ne s'est pas fait attendre. "Je suis la première à admettre que j'ai péché, mais il ne me semble pas juste de ne pas me permettre de baptiser ma fille." Selon la jeune femme, ce choix du curé est la raison pour laquelle les jeunes de sa génération se détournent de la religion. De plus, elle estime que le révérend aurait dû lui dire tout de suite qu'il ne célébrerait pas le sacrement.

Le jeune couple est maintenant obligé de trouver une nouvelle église où baptiser sa fille.

Qu'en pensez-vous ?

Advertisement