x
On lui propose de travailler 8 heures…
Sa mère ne lui rappelle pas de se laver et lui arrête de le faire : Un homme pose pour des photos parodiques de grossesse en montrant son

On lui propose de travailler 8 heures par jour dans un bar de luxe et gagne 450€ : "Je ne pouvais pas vivre comme ça"

19 Septembre 2022 • Par Baptiste
9.780
Advertisement

Le rêve de tout garçon est de partir vivre seul, de gagner son propre espace et de s'émanciper de sa famille. Une tentative de prouver à lui-même et à ses proches qu'il a grandi. L'un des aspects fondamentaux, cependant, est d'avoir un emploi pour pouvoir payer ses dépenses. C'est ce que pensait Marco (un jeune homme de 22 ans), c'est pourquoi il a cherché un emploi avant de déménager, un emploi qui lui permettrait de joindre les deux bouts sans peser sur les épaules de ses parents.

Un jour, il reçoit un appel téléphonique pour un entretien d'embauche dans un bar haut de gamme très fréquenté. Marco pensait que sa chance était arrivée. Dommage, cependant, qu'il n'ait pas pensé qu'ils pouvaient lui offrir un salaire vraiment bas.

via: Geosnews

Le jour de l'entretien, Marco s'est rendu au bar pour rencontrer ceux qui, il l'espérait, deviendraient ses employeurs. Après les formalités initiales, ils ont commencé à lui parler du poste et du rôle qu'il jouerait.

"Après m'avoir expliqué l'histoire du lieu, pendant le récit, ils ont tenu à souligner qu'il s'agissait d'un bar de luxe. Ce n'est que plus tard qu'ils ont précisé quelles seraient mes tâches et mes heures de travail. Je devais travailler huit heures par jour, six jours par semaine. À la fin de tous les discours motivants sur la valeur de ce qu'ils me proposaient, ils m'ont dit que le salaire mensuel serait de 450 euros. Je n'avais pas d'autre choix que de refuser."

Le contrat stipulait que Marco recevrait un salaire de 450 euros par mois pendant les premiers mois, jusqu'à ce qu'après presque un an, il reçoive 900 euros. Le garçon n'en est pas à sa première expérience professionnelle, mais il a déjà essayé plusieurs voies, qui ne l'ont malheureusement mené nulle part. Il avait déjà travaillé dans un autre bar, mais même là, on lui proposait des horaires excessifs (7 jours/7 pour 10 heures par jour) par rapport au salaire (moins de mille euros). L'expérience dans un centre d'appels n'était pas non plus différente des autres, "nous étions payés en fonction des minutes que nous passions au téléphone, même ici je ne gagnais pas grand-chose".

Le jeune homme, s'il veut se lancer seul, a besoin d'un salaire qui lui permette de subvenir à ses besoins, c'est pourquoi il envisage de changer complètement de secteur. Il a décidé d'abandonner la restauration et de reprendre son travail de maçon.

Marco, s'il veut pouvoir vivre de manière indépendante, ne peut pas se permettre ce travail, qu'auriez-vous fait à sa place ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci