x
Le coq de la voisine chante des centaines…
Elle est réanimée après 27 minutes d'arrêt cardiaque, dessine quelque chose sur un morceau de papier et écrit : Renforcer les muscles des humains ? Selon les scientifiques, cela est possible en administrant un

Le coq de la voisine chante des centaines de fois par jour, l'affaire finit au tribunal : "C'est insupportable"

13 Août 2022 • Par Baptiste
1.361
Advertisement

Ceux qui aiment la campagne et ceux qui vivent en milieu rural savent très bien ce que cela signifie de se réveiller au son du chant du coq, plutôt qu'au bruit d'un réveil préréglé. Être en contact avec la nature est certes fascinant, mais comme on ne peut la contrôler, certains aspects peuvent être gênants, voire insupportables. De plus, certaines de ces situations ne constituent parfois pas un choix réel, car elles pourraient également se produire en ville. Parlons, par exemple, d'un couple allemand qui, au quotidien, souffre de la voix du coq des voisins, résolu à chanter environ 200 fois par jour, à tel point que les deux ont porté l'affaire devant les tribunaux.

via: Daily Mail

Friedrich-Wilhelm K. est âgé de 76 ans et vit avec sa femme Jutta près de Bad Salzuflen, en Allemagne. Les deux ont rendu public ce qui devient une véritable contrainte pour leur tranquillité d'esprit : un coq nommé Magda. L'animal appartient à une voisine et, selon le couple, il commence à chanter à 8 heures du matin et continue jusqu'au soir sans jamais s'arrêter.

Le couple est donc contraint de supporter le bruit, en essayant de le contenir en gardant les fenêtres fermées et en évitant d'aller dans le jardin : une condition qu'ils ne veulent plus tolérer, car ils aimeraient être libres d'utiliser leur espace. C'est pourquoi ils veulent que Magda soit éloignée de la maison de la voisine et ont fait appel à un avocat pour atteindre cet objectif.

"Il ne commence pas avant 8 heures du matin parce que pendant la nuit, il est enfermé", explique Friedrich-Wilhelm, "mais ensuite, il chante 100 à 200 fois pendant la journée. Nous ne pouvons pas utiliser le jardin et nous ne pouvons ouvrir aucune fenêtre. C'est insupportable." Jutta a confirmé ses propos, trouvant la situation insupportable.

Torsten Gieseke, leur avocat, a déclaré qu'"un coq n'a pas sa place dans un lotissement tranquille" et, de fait, un précédent locataire avait déménagé ailleurs précisément pour échapper à l'infatigable Magda. En attendant que le procès commence, le couple accumule des preuves en enregistrant le chant incessant du coq.

Mais même la propriétaire, Michela, 50 ans, a son mot à dire : "Les poules ont besoin du coq, sinon elles se battraient entre elles." Pour la femme, donc, qui a acheté les poussins il y a quelques années pour recueillir leurs œufs, la présence de Magda serait cruciale pour maintenir l'ordre parmi ses animaux. Ce n'est que plus tard qu'elle s'est rendu compte que Magda était un coq et non une poule.

Friedrich-Wilhelm et son épouse ne sont certainement pas les seuls à se plaindre, puisque leurs enfants et de nombreux autres voisins ont également essayé de persuader Michela d'éloigner cette nuisance. "Elle ne veut pas renoncer à son coq, nous devons vivre avec ou nous devons gagner au tribunal".

Que feriez-vous à leur place ? Supporteriez-vous ou suivriez-vous leur exemple ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci