x
"Ils ont interdit à ma fille d'utiliser…
16 photographies montrant comment le Japon a des années-lumière d'avance sur le reste du monde Elle ne sort qu'avec des hommes prêts à dépenser 100 000 dollars au premier rendez-vous :

"Ils ont interdit à ma fille d'utiliser le toboggan aquatique parce qu'elle est en surpoids" : la petite fille a été humiliée

19 Juillet 2022 • Par Baptiste
1.425
Advertisement

Être adolescent n'est pas facile. C'est un voyage court mais intense, plein d'émotions, de contradictions et parfois de souffrance. Les pairs sont souvent cruels, et traitent mal ceux qui sont considérés comme plus faibles et plus fragiles. Il arrive cependant que les adultes soient également insensibles.

Lorsqu'il s'agit de forme physique et de kilos superflus, la situation devient beaucoup plus délicate. Andrew Batton est un père américain qui accuse un parc aquatique local de discriminer sa fille en raison de son poids. Voyons en détail comment les choses se sont déroulées.

via: KMOV

Andrew Batton est un père de famille de l'Illinois, aux États-Unis, qui a raconté une histoire vraiment incroyable. L'homme raconte que sa fille de 13 ans a été humiliée en public parce qu'elle avait cinq kilos en trop. La petite fille se trouvait avec son père dans un parc aquatique bien connu et a été obligée par le personnel d'un manège de monter sur une balance pour prouver que son poids était approprié et qu'elle pouvait essayer le toboggan à plusieurs étages.

La jeune fille timide s'est retrouvée contrainte de monter sur une balance devant tout le monde. "L'employé du parc m'a regardé fixement, puis a regardé ma fille, et lui a dit qu'elle devait se peser", a raconté le père.

Le père a expliqué que l'attraction, le Mississipi Monster, avait récemment imposé une limite maximale de 90 kg, que sa fille dépassait de seulement cinq kilos.

L'homme a contesté l'absence totale de signalisation indiquant l'obligation de ne pas dépasser un certain poids, mais le garçon du personnel a insisté sur le fait qu'il s'agissait d'une question de sécurité, "certaines personnes se sont blessées, donc nous limitons l'entrée", a-t-il dit.

"La déception qu'elle a ressentie a certainement été éclipsée par l'humiliation publique que représente le fait de devoir monter sur une balance", a-t-il expliqué.

L'homme dit avoir vu sa fille les larmes aux yeux : "Maintenant, je dois réparer les dommages émotionnels que ma fille va subir."

Et que pensez-vous de l'histoire ? Pensez-vous que la petite fille a subi une injustice ou pensez-vous que l'attitude du parc aquatique était juste ?

Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci